Joverlein Moise : Réflexions sur les coupables potentiels de l’assassinat de Jovenel Moïse

Jovenel Moïse ancien président d'Haïti

Le 7 juillet prochain marquera le deuxième anniversaire de l’assassinat de Jovenel Moise. Pour l’occasion, son fils revient dans l’actualité après un temps de silence. Pour Joverlein Moïse, le recul lui a donné du temps pour une saine réflexion.

Jovenel Moïse ancien président d'Haïti
Jovenel Moïse Ancien président d’Haïti

“Quand bien même le cours du temps m’accorde le recul nécessaire à la saine réflexion, il m’est encore difficile de tracer une ligne précise entre les potentiels coupables ou innocents de l’assassinat de mon père”, a écrit le fils du president Jovenel Moïse avant d’ajouter:

“C’est pourquoi, avec le plus d’objectivité et de prudence possible, j’applique la présomption d’innocence, sans aucune exception. C’est-à-dire que je suis d’avis que toute personne suspectée ou poursuivie est présumée innocente tant qu’il n’est pas déclaré coupable, conformément à la loi, par un tribunal indépendant et impartial à l’issue d’un procès public et équitable. Nous en sommes très loin”.

Ainsi, le 7 juillet prochain sera l’occasion pour moi et ma famille immédiate de continuer la célébration de la vie de mon père dans un cadre privé et solennel. Je ne peux en aucun cas risquer la présence de potentiels complices du lâche assassinat de mon père à un événement visant à honorer sa mémoire, a t-il ajouté.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay