Justice : Donald Trump et deux de ses enfants doivent témoigner dans une enquête sur fraude à New York.

Justice : Donald Trump et deux de ses enfants doivent témoigner dans une enquête sur fraude à New York.

Un juge de New York a ordonné ce jeudi à l’ancien président Donald Trump et à deux de ses enfants aînés, Ivanka et Donald Trump Jr de répondre sous serment à des questions sur les pratiques commerciales de l’organisation Trump dans le cadre de l’enquête civile du procureur général de l’État sur l’entreprise.

Justice : Donald Trump et deux de ses enfants doivent témoigner dans une enquête sur fraude à New York.
Donald Trump

Le juge Arthur Engoron a rendu la décision à l’issue d’une audience de deux heures avec des arguments d’avocats du bureau de James ainsi que des avocats de Donald Trump.

Les avocats de l’ancien président Trump ont déclaré au juge Arthur Engoron lors de l’audience que le fait de le faire siéger pour une déposition civile maintenant, alors que son entreprise fait également l’objet d’une enquête criminelle parallèle, est une tentative inappropriée de contourner une loi de l’État interdisant aux procureurs d’appeler quelqu’un à témoigner avant un grand jury criminel sans leur accorder l’immunité.

Dans sa décision, le juge de la Cour suprême de l’État, Arthur Engoron, a donné son feu vert pour que les trois soient déposés dans les trois prochaines semaines.  Il a également ordonné à l’ancien président de remettre les documents et les informations qui avaient été assignés à comparaître dans les deux semaines, et a décrit les affirmations des Trump selon lesquelles ils étaient ciblés de manière sélective comme exagérées.

En dernière analyse, un procureur général de l’État commence à enquêter sur une entité commerciale, découvre de nombreuses preuves d’une éventuelle fraude financière et souhaite interroger, sous serment, plusieurs des dirigeants de l’entité, y compris son homonyme. Elle a clairement le droit de le faire , a déclaré Engoron.

Le procureur général de l’État de New York, Letitia James, a publié une déclaration disant : Les Trump doivent se conformer à nos citations à comparaître légales pour les documents et les témoignages” dans l’enquête civile sur l’empire des entreprises familiales.

Le bureau de Letitia James étudie l’opportunité de déposer une poursuite civile contre l’organisation Trump pour des états financiers prétendument gonflés.  Dans des dossiers judiciaires, son bureau a allégué qu’il avait découvert des preuves substantielles établissant de nombreuses fausses déclarations dans les états financiers de Donald Trump fournis aux banques, aux assureurs et à l’Internal Revenue Service.

À rappeler que les allégations concernant les états financiers ont causé d’autres problèmes à Donald Trump au cours de la semaine dernière, notamment la décision de son cabinet comptable de longue date Mazars de couper les liens avec l’organisation Trump après avoir examiné les déclarations qu’elle a aidé à préparer.

Robinson JEROME

LIRE AUSSI

PressLakay