Justice : Edwin Tonton incarcérée pour corruption, ses avocats réclament une main levée d’écrou

Justice : Edwin Tonton incarcérée pour corruption, ses avocats réclament une main levée d’écrou

Arrêtée en avril dernier pour corruption, l’ancienne directrice de la Caisse d’Assistance Sociale (CAS), Edwin Tonton est toujours détenue. Ce lundi 11 décembre, ses avocats ont fait une demande en main levée d’écrou pour leur cliente. Ils ont avancé comme cause son état de santé.

Plus de six mois après l’incarcération de l’ancienne responsable de la Caisse d’Assistance Sociale (CAS) pour corruption au sein de la boîte, le dossier refait surface. Effectivement, lundi, les avocats de l’accusé ont procédé à une demande en main levée d’écrou pour leur cliente. Dans une correspondance adressée au Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique, ils ont fait état de la détérioration de la santé de celle-ci.

En réaction, le MJSP n’a pas fait objection à cette demande qui concerne l’ex directrice du CAS. La cour a dit prendre note et a donné rendez-vous au 15 janvier 2024 pour la reprise de la séance, d’après les informations disponibles.

À rappeler que Mme Edwin Tonton a été interpellée, le 25 avril 2023, suite à son audition au cabinet du juge Jean Wilner Morin qui était en charge d’instruire le dossier de corruption. L’ancien chef comptable de la boîte, Richard Vales, est lui aussi derrière les barreaux.

LIRE AUSSI

PressLakay