Justice : L’ANAGH décide d’observer une trêve après six mois de grève

Justice

Après six mois de grève pour exiger de meilleures conditions de travail, l’Association Nationale des Greffiers Haïtiens (ANAGH) a décidé d’observer une trêve. Cette décision fait suite à l’octroi aux Greffiers d’un montant pour la carte de débit via un chèque.

Depuis environ six mois, la justice haïtienne était restée paralysée à cause des Greffiers, Commis Parquets et Huissiers, regroupés en association, qui avaient entamé un mouvement de grève généralisée. Ce mouvement visait à exiger le respect de l’accord du 03 novembre 2017 et de celui du 27 mai 2019, relatifs à des meilleures conditions de travail en faveur de ces personnels de la justice.

Après que les autorités au niveau du Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique (MJSP) aient répondu partiellement aux engagements de l’accord en octroyant aux Greffiers un montant par chèque pour la carte de débit, l’Association Nationale des Greffiers Haïtiens (ANAGH) a annoncé, lundi 27 mai 2024, qu’elle décide observer une trêve à son mouvement de contestation.

“Nous avons décidé d’observer une trêve au mouvement visant au respect de l’accord du 3 novembre 2027, paraphé entre les associations de greffiers et les représentants du Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique” a indiqué la note rendue publique par l’association.

Par ailleurs, l’ANAGH a annoncé la poursuite des négociations pour l’application totale dudit accord et celui du 27 mai 2019. Entre-temps, elle a fait appel aux Greffiers des 18 juridictions du pays les encourageant à reprendre le travail afin de favoriser le fonctionnement normale de l’appareil judiciaire.

LIRE AUSSI

PressLakay