Justice | l’ancien sénateur Nenel Cassy auditionné au cabinet d’instruction

Nenel Cassy, ex-senateur haïtien

L’ex-Senateur Nenel Cassy a repondu, ce mardi 27 juin 2023, aux questions du juge instructeur Jean Wilner Morin à titre de témoin dans le cadre du dossier de corruption impliquant l’ancien directeur du BMPAD, Patrick Noramé. Après plus de deux heures de questionnement, le juge lui donne rendez-vous, une nouvelle fois, pour le 11 juillet prochain.

Nenel Cassy, ex-senateur haïtien
Nenel Cassy, ex-senateur haïtien

L’ancien directeur général du BMPAD, Patrick Noramé, est accusé d’avoir détourné plus de 125 millions de gourdes de la boîte. Si un rapport de l’UCREF, publié en 2018, avait fait état d’un compte bancaire conjoint ouvert au nom de M. Lainé Evens et de l’ancien parlementaire, ce dernier avait donc été invité au carré du juge instructeur Jean Wilner Morin.

Interrogé sur le dossier, M. Cassy a fait savoir qu’il avait effectivement recommandé Patrick Noramé mais qu’il n’a rien à voir avec la gestion de ce dernier.

“J’avais en effet recommandé l’ancien directeur général du BMPAD, Patrick Noramé, toutefois, je n’ai rien à avoir avec sa gestion”, a-t-il déclaré.

Après plus de deux heures d’audition, le juge d’instruction Jean Wilner Morin a demandé à l’ex senateur de se présenter à nouveau devant lui le 11 juillet prochain avec ses relevés bancaires datés de 2015 à 2018.

À noter que selon le rapport de l’UCREF, d’anciens parlementaires et autres membres du gouvernement de transition dirigé alors par le président a.i. Jocelerme Privert auraient bénéficié des combines de détournement de fonds de l’ancien DG du BMPAD.

À rappeler aussi qu’un mandat d’arrêt international a été émis contre lui, le lundi 27 mars 2023, par le juge d’instruction Jean Wilner Morin, pour blanchiment d’argent et détournement de fonds, conformément à la loi du 28 Septembre 2016 sur le blanchiment des avoirs et la loi du 12 mai 2014 sur la prévention et la répression de la corruption.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay