Justice | Le centre hospitalier “La Place” aux Cayes fermé jusqu’à nouvel ordre

Centre hospitalier La Place aux Cayes fermé

Quelques jours après le décès scandaleux de l’infirmière Kernia Civil dans le centre hospitalier “La Place” aux Cayes, le Commissaire du Gouvernement, Ronald Richemond a ordonné, ce jeudi 1er mai 2023, sa fermeture jusqu’à nouvel ordre et à décerner des mandats contre les responsables accusés d’homicide.

  • Centre hospitalier La Place aux Cayes fermé
  • Centre hospitalier La Place aux Cayes fermé

Après la mort, dimanche dernier, de Kenia Civil, après que l’hôpital La Place” aurait refusé de la prendre en charge sans le versement de 4,000 gourdes, des membres de la société civile sont restés sous le choc. En effet, les réactions contre les responsables de ce centre hospitalier ne manquent pas. Ce jeudi 1er juin 2023, le Chef du Parquet des Cayes, Ronald Richemond a ordonné la fermeture du centre.

“Ne rien toucher ni changer. Scellés apposés par le Tribunal de Paix des Cayes sur demande du Parquet des Cayes” peut-on lire sur la barrière d’entrée principale du centre hospitalier.

Parallèlement, le Chef du Parquet des Cayes a aussi adressé une correspondance à l’Immigration dans laquelle il demande à ce que les responsables de l’hôpital “La Place” aux Cayes dont Thony Antoine Neptune et Daphney Lense Jean Louis soient interdits de quitter le pays. Des mandats sont aussi décernés contre eux.

À rappeler que l’hôpital “La Place” avait refusé de prendre en charge une patiente, une jeune infirmière du nom de Kenia Civil. Selon les informations rapportées par plusieurs médias, les parents de la patiente n’avaient pas la possibilité de verser les 4,000 gourdes exigés.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay