Justice: TikTok porte plainte contre les États-Unis

Justice: TikTok porte plainte contre les États-Unis

TikTok et sa maison mère chinoise ByteDance ont porté plainte, mardi 7 mai 2024, contre les Etats-Unis, jugeant “inconstitutionnelle” la loi qui pose un ultimatum à la plateforme sous risque de la bannir définitivement du sol américain.

Si fin avril dernier la maison Blanche avait approuvé une mesure judiciaire contre le géant chinois obligeant ses propriétaires à le vendre à une filiale américaine dans un délais de douze mois, celle-ci ne semble pas convaincu les propriétaires de la plateforme. En effet, ce mardi, ByteDance a porté plainte contre les responsables américains qui veulent interdire TikTok aux États-Unis.

D’après la société basée en Chine, la loi adoptée par le gouvernement américain qui pose un ultimatum à la plateforme est inconstitutionnelle et ne peut être interdire l’application de partage de vidéos sur le sol américain.

Depuis plusieurs mois, les autorités américaines estiment que le réseau social qui compte pas moins de 170 millions d’utilisateurs aux États-Unis permettrait aux responsables chinois d’espionner ces derniers.

LIRE AUSSI

PressLakay