samedi 24 février 2024
L'expérience d'un média en ligne de confiance

Kidnapping : les employés des Archives Nationales d’Haïti observent un arrêt de travail

Haïti: Le Phénomène Du Kidnaping Suit Son Cours En Ce Tout Début D’année.

Dénonçant l’enlèvement de Jean Brunel Chermeil, technicien d’État Civil, survenu le 1er mars 2023, les employés des Archives Nationales d’Haïti (ANH) observent un arrêt de travail. Ces derniers réclament la libération sans conditions de leur collègue. Une situation qui provoque une paralysie du fonctionnement de l’institution.

Haïti: Le Phénomène Du Kidnaping Suit Son Cours En Ce Tout Début D’année.
Kidnapping

Jean Brunel Chermeil, technicien d’État Civil aux Archives Nationales d’Haïti (ANH) a quitté son domicile dans la matinée du 1er mars dernier pour se rendre au travail, à Delmas 75. Dix minutes après, il fut enlevé par des individus armés non identifiés, à Bon Repos. En réaction, les autres employés de l’annexe des ANH, à Delmas 75, ont observé un arrêt de travail. Ils réclament la libération de leur collègue.

Ce lundi 6 mars 2023, les ANH ont publié une note dans laquelle ils dénoncent cet acte odieux et demandent la libération  » sans délai et sans conditions  » de l’employé séquestré.

« La Direction Générale des Archives Nationales d’Haïti dénonce cet acte odieux qui n’a fait que provoquer la souffrance, le traumatisme et la colère parmi les proches du technicien et I’ensemble du personnel, créant ainsi la paralysie du fonctionnement de l’institution » lit-on dans la note.

Depuis l’enlèvement de Jean Brunel Chermeil, technicien d’État Civil affecté à l’annexe des Archives Nationales d’Haïti (ANH) située à Delmas 75, beaucoup de gens peinent à trouver leur extrait des Archives pour faire une demande de passeport. Jusqu’à date, personne ne sait pas quand l’institution reprendra du service normalement.

Alix ISRAËL
alixisrael53@gmail.com

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay