Konbit òganizasyon politik, sendika ak popilè apporte son plein soutien aux conseillers électoraux objet de menaces persistantes

Depuis la publication du second rapport relatif au dossier Petrocaribe, plusieurs conseillers électoraux seraient l’objet de menaces. Plusieurs secteurs de la vie nationale apportent leur solidarité à ces juges, c’est le cas de l’Organisation Konbit òganizasyon politik, sendika ak popilè. D’ailleurs, un sit-in s’est tenu ce jeudi 4 juillet 2019, devant le siège social, à Port-au-Prince, de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (Cscca).
Objectif : dénoncer les persécutions à l’encontre des juges de la Cscca.

Plusieurs des conseillers ont été obligés de laisser Haïti, ont révélé, le jeudi 27 juin 2019, des membres de la Cscca, en marge d’une rencontre avec une délégation du regroupement « Ensemble contre la corruption (Ecc).
La justice doit sevir contre les dilapidateurs des fonds petrocaribe, répete Josué Mérilien, dirigeant de cette plateforme.

A travers son entreprise, dénommée « Agritrans », bénéficiaire d’une partie de fonds PetroCaribe, pour des travaux publics dans le Nord d’Haïti, Jovenel Moïse est soupçonné d’avoir utilisé « des stratagèmes de détournement de fonds publics », souligne le rapport d’audit de la Cscca.

Banacheca Pierre

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay