Kri Fanm Ayiti préoccupée par la situation des femmes dans les centres de détention

Guerlyne Résidor, directrice exécutive KRIFA

Kri Fanm Ayiti préoccupée par la situation des femmes dans les centres de détention

Au cours de l’Atelier de restitution des conclusions de l’étude sur la Redevabilité en matière de violations graves des droits humains, organisé par le MJSP, le PNUD et le CNAL à l’hôtel Montana, le 10 mai 2023. l’organisation de défense des droits des femmes baptisée « Kri Fanm Ayiti (KRIFA) » en a profité pour exiger le gouvernement à toucher certains points sensibles dont les suivis des dossiers des personnalités indexées par l’ULCC, les États-Unis, le Canada et la République Dominicaine.

Guerlyne Résidor, directrice exécutive KRIFA
Guerlyne Résidor, directrice exécutive KRIFA

L’aggravation de la situation sécuritaire d’Haïti, les dossiers de corruption, la situation des femmes et mineures dans les centres de détention sont autant de problématiques qui méritent d’être soulevées. De ce fait, des représentants de diverses organismes de défense des droits humains dont le « Kri Fanm Ayiti (KRIFA) ont participé à l’Atelier de restitution des conclusions de l’étude sur la Redevabilité en matière de violations graves des droits humains. Une activité organisée par le MJSP, le PNUD et le CNAL à l’hôtel Montana le 10 mai 2023.

Au cours de cette activité, l’organisation de défense des droits des femmes a dressé une liste de recommandations qui porte sur plusieurs points notamment les suivis des dossiers des personnalités indexées par l’ULCC, les États-Unis, le Canada et la République Dominicaine ; la situation alarmante des femmes et mineures incarcérées à la prison civile des femmes de Cabaret et également au Commissariat de Port-au-Prince (Pompier) ; mais aussi, la lenteur du Protecteur du Citoyen, Me. Renan HEDOUVILLE dans le choix du représentant du secteur des droits humains dans le CEP ; et enfin, la mise en œuvre des différents projets sur la détention préventive prolongée.

À noter que Kri Fanm Ayitii (KRIFA) est une Organisation ayant pour mission de Défendre et de Promouvoir les Droits des Femmes et des Filles en Haïti. Elle a pour Directrice Exécutive, Mme. Guerlyne RÉSIDOR.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :