La Barbade se sépare du Royaume-Uni et prend son indépendance

0 26

La Barbade a officiellement pris son envol. Déjà indépendante du Royaume-Uni depuis 1966, la petite île des Caraïbes était néanmoins toujours gouvernée par Elizabeth II. Hier lundi 29 novembre, l’État a quitté le Commonwealth britannique pour devenir une République.

Lors de la cérémonie de prestation de serment, le prince Charles s’est tenu aux côtés de Sandra Mason, la première présidente de l’histoire du pays. Trop âgée pour faire le déplacement, la souveraine s’est bien évidemment chargée d’envoyer son fils aîné et héritier du trône. Mais son absence ne lui a pas empêché de féliciter la nouvelle cheffe de l’État, ce mardi 30 novembre :

« En cette importante occasion et votre prise de fonction en tant que première présidente, je vous adresse mes félicitations à vous et à toute la Barbade. »

Ce message personnel de la reine Elizabeth a été partagé sur le compte Twitter officiel de la famille royale britannique : « Je suis très heureuse que mon fils soit avec vous aujourd’hui », a-t-elle déclaré. La souveraine s’est ensuite remémoré son passage sur l’île en 1966 :

« Depuis ce jour-là, le peuple de la Barbade a toujours eu une place spéciale dans mon cœur », a-t-elle ajouté. La monarque de 95 ans s’est également réjouie de la belle amitié entre le Royaume-Uni et le nouveau pays indépendant malgré leur divorce. Dans ce message bienveillant, la grand-mère des princes William et Harry a mis en valeur les principes communs des deux cultures et les nombreux objectifs réalisés ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More