La Cheffe du BINUH Maria Isabel Salvador dénonce les violences sexuelles en Haïti

La Cheffe du BINUH Maria Isabel Salvador dénonce les violences sexuelles en Haïti

Lors d’une réunion du conseil de sécurité de l’ONU organisée, ce mercredi 26 avril 2023, sur la situation en Haïti, la Cheffe du BINUH, Maria Isabel Salvador a dénoncé l’augmentation des actes de violences sexuelles en Haïti et plaide en faveur du déploiement rapide d’une force étrangère pour rétablir la sécurité.

La Cheffe du BINUH Maria Isabel Salvador dénonce les violences sexuelles en Haïti

Outre les violences armées dont vit au quotidien la population haïtienne, les violences sexuelles ont nettement progressées ces derniers temps. C’est ce qu’a déclaré en vidéoconférence Maria Isabel Salvador, la nouvelle Cheffe du Bureau Intégré des Nations-Unies en Haïti (BINUH). L’ancienne ministre des Affaires étrangères de l’Équateur s’est plaint du fait que les victimes de violences sexuelles ne peuvent pas s’exprimer par peur de représailles.

“Ces incidents sont gravement sous-déclarés par rapport à d’autres types de violence en raison de la peur de représailles, de la stigmatisation par les familles, les communautés et la disponibilité limitée des services de santé psychosociaux”, a-t-elle déploré.

La diplomate demande à la justice haïtienne de sévir contre les auteurs de ces actes de violence.

Parallèlement, la Cheffe du BINUH a sollicité une aide humanitaire immédiate destinée à plus de 5,5 millions d’haïtiens en situation d’insécurité alimentaire.

À noter aussi que le ministre haïtien des Affaires étrangères, Jean Victor Geneus intervenait lors du Conseil de sécurité de ce mercredi. Il a souligné la gravité de la situation sécuritaire du pays avec notamment l’augmentation des violences perpétrées par les gangs armés dans la région métropolitaine. Il a lancé un ultime appel en faveur du déploiement d’une force internationale pour aider à rétablir la sécurité.

LIRE AUSSI

PressLakay