La crise haïtienne au cœur d’un sommet entre des chefs d’État de la région

0 32

Les présidents dominicains, panaméens et costariciens appellent à trouver une solution à la crise haïtienne. En effet, Les présidents du Panama, Laurentino Cortizo Cohen et du Costa Rica, Carlos Alvarado Quesada, réunis à Puerto Plata, pour la troisième fois, dans le cadre de l’Alliance pour le développement de la démocratie appellent à la communauté internationale d’intervenir en vue d’une solution à la crise.

Lors d’un sommet réalisé durant le week-end passé, les trois chefs d’État ont appelé la communauté internationale, en particulier les États-Unis, l’Union européenne et le Canada, à apporter leur plein appui à la Police nationale haïtienne pour améliorer le climat de sécurité dans ce pays et ont également appelé le Programme des Nations Unies et l’Organisation panaméricaine de la santé à renforcer le système de santé haïtien.

D’un autre côté, Claude Joseph, ancien ministre haïtien des Affaires étrangères, a critiqué le président Luis Abinader pour ne pas avoir consulté les autorités haïtiennes lors de ce sommet.

« Une autre réunion et des décisions sur Haïti sans consulter les autorités haïtiennes. Voulant se positionner comme un négociateur de la cause haïtienne sur la scène internationale, PDT Abinader a une fois de plus manqué l’occasion de démontrer que ses démarches au nom d’Haïti sont sincères », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Le rapport avec les dominicains n’a pas été tendre durant son passage à la chancellerie. et ce n’est pas la première fois que l’ex ministre haïtien des affaires étrangères fait des déclarations pour recadrer le président Dominicain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More