La Fédération USA Rice réagit après les révélations sur la mauvaise qualité de son riz exporté vers Haïti

La Fédération USA Rice réagit après les révélations sur la mauvaise qualité de son riz exporté vers Haïti

Suite à la publication d’une étude très révélatrice sur la mauvaise qualité du riz américain exporté vers Haïti, la Fédération USA Rice tente de se justifier.

Des révélations qui n’ont pas manqué de faire scandale tant au niveau de la presse locale que sur le plan international. En effet, vendredi, une étude de l’Université du Michigan, aux États-Unis, a révélé que le riz américain exporté vers Haïti et consommé en majorité dans le pays, contient un niveau élevé d’arsenic et de cadium, des métaux lourds qui peuvent augmenter le risque de cancer et de maladies cardiovasculaires.

Après la publication de ce rapport, cité par Reuters, vendredi, la Fédération USA Rice n’a pas tardé pour réagir. Dans un communiqué rendu public, samedi 24 février 2024, cette multinationale spécialisée en riziculture aux États-Unis a réaffirmé son engagement au respect des normes les plus élevées en matière de santé. Elle a aussi souligné que ses membres respectent scrupuleusement des protocoles de contrôle de qualité stricts.

“Le riz que nous produisons et que nous exportons contient les niveaux d’arsenic les plus bas au monde.”, a fait savoir la Fédération USA Rice.

La Fédération a rappelé que le riz qu’elle produit est non-OGM (Organisme Génétiquement Modifié) et est cultivé, moulu et emballé selon les normes de sécurité environnementales et de protection des travailleurs les plus élevés au monde.

Il faut souligner que ces allégations à l’égard du riz américain sont courantes en Haïti et qu’elles ne datent pas d’hier. Cependant, cette étude de l’Université du Michigan a une fois de plus alerté les Haïtiens face aux risques sanitaires de ce produit américain davantage consommé dans le pays.

LIRE AUSSI

PressLakay