La femme de Roberto Charleton, le policier tué à Canaan, réclame Justice

Policier Charleston Roberto

La femme de Roberto Charleton, l’agent de l’UDMO de Saint-Marc issu de la 22e promotion de la PNH, qui a été assassiné dans la nuit du 17 mai dernier à Canaan, réclame justice et réparation. Tombé dans l’exercice de ses fonctions, il y a de cela 72 heures, le corps du policier n’est pas encore récupéré par les autorités policières.

Policier Charleston Roberto
Policier Charleston Roberto

Encore une famille d’un agent de la PNH affligée par le deuil. En effet, Roberto Charleton, issu de la 22e promotion de la PNH et affecté à l’UDMO de Saint-Marc, a été assassiné par des bandits au niveau de Source Matelas, mercredi 17 mai dernier. Si toute l’institution policière a présenté ses sympathies à sa famille, elle a néanmoins pas encore récupéré son cadavre. C’est ce qu’a confirmé sa femme désespérée.

Intervenant sur un média de la capitale, samedi 20 mai 2023, la femme de Roberto Charleton a réclamé justice et réparation en faveur de son mari. Elle appelle les autorités policières à prendre des dispositions nécessaires afin de récupérer le cadavre.

“Je ne me sens plus moi-même depuis que j’ai appris la nouvelle de l’assassinat de mon mari. Je demande à ce que justice soit rendu mais aussi que les autorités concernées prennent des dispositions nécessaires pour récupérer le cadavre.” a-t-elle assuré.

Par ailleurs, le femme de la victime a souligné que l’État Haïtien doit nécessairement l’accompagner, lui et ses enfants qui sont encore en bas âge. Parallèlement, elle souligne qu’elle va porter plainte devant des tribunaux internationaux.

“L’institution policière m’avait contacté. J’avais demandé à ce que le corps de mon mari soit récupéré après 72 heures. Encore qu’il a été tué dans l’exercice de ses fonctions. J’avais aussi demandé à ce que les autorités concernées prennent en charge ses enfants qui sont encore en bas âge.” a-t-elle confié.

Roberto Charleton était à bord d’un véhicule blindé de la PNH qui assurait le transport des policiers qui devaient se rendre dans le Nord pour les festivités commémoratives de la célébration du 220e anniversaire du bicolore. Au moment où il traversait le Carrefour CINA, des bandits qui opèrent dans la zone ont intercepté puis incendié deux blindés parmi lesquels celui dans lequel il se trouvait. Il a été tué tandis qu’un autre policier était sorti blessé.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay