La Fondation Digicel lance les travaux de construction de l’institution Mixte Notre Dame de l’Assomption.

0 42

À l’occasion de la commémoration des 11 ans du séisme dévastateur qui a ravagé quelques endroits du pays le 12 janvier 2010, La Fondation Digicel, bras social de la compagnie téléphonie mobile Digicel, a procédé, le mardi 12 janvier 2021, à la pose de la première pierre des travaux de construction de l’institution Mixte Notre Dame de l’Assomption, détruite lors du tremblement de terre de 2010. Avec une capacité d’accueil de plus de 400 élèves, cet établissement qui fonctionne depuis 10 ans dans un local d’emprunt, sera construit selon les normes parasismiques et para cycloniques modernes, selon un communiqué de la Fondation Digicel.

Veuillez donc lire l’intégralité du communiqué.

LA FONDATION DIGICEL LANCE LA CONSTRUCTION DE L’INSTITUTION MIXTE NOTRE DAME DE L’ASSOMPTION A L’OCCASION DE LA COMMEMORATION DES 11 ANS DU PASSAGE DU SEISME DU 12 JANVIER 2010

  • La Fondation Digicel lance les travaux de construction de l'institution Mixte Notre Dame de l'Assomption.
  • La Fondation Digicel lance les travaux de construction de l'institution Mixte Notre Dame de l'Assomption.
  • La Fondation Digicel lance les travaux de construction de l'institution Mixte Notre Dame de l'Assomption.
  • La Fondation Digicel lance les travaux de construction de l'institution Mixte Notre Dame de l'Assomption.
  • La Fondation Digicel lance les travaux de construction de l'institution Mixte Notre Dame de l'Assomption.
  • La Fondation Digicel lance les travaux de construction de l'institution Mixte Notre Dame de l'Assomption.
  • La Fondation Digicel lance les travaux de construction de l'institution Mixte Notre Dame de l'Assomption.

Port-au-Prince, HAITI – le 14 janvier 2021 : Pour marquer les 11 ans du passage du tremblement de terre en Haiti, la Fondation Digicel en présence de l’archevêque de Port-au-Prince et d’autres invités a procédé à la pose de première pierre pour la construction de l’Institution Mixte Notre Dame de l’assomption.

Le 12 janvier 2010 a marqué à jamais l’esprit du peuple haïtien et chaque année de nombreuses activités sont organisées afin d’honorer la mémoire des disparus. À cette fin, la mission montfortaine de la compagnie de Marie a réalisé une messe à l’intention de 11 de ses défunts congréganistes et en a profité pour réaffirmer sa volonté de maintenir ses activités communautaires dans le pays. Depuis environ 150 ans, la congrégation travaille d’une part, dans la construction d’église et d’autre part, dans le secteur éducatif et, à ce jour, elle compte quatre établissements scolaires dans les départements du Nord-Ouest, du Nord-Est, de l’Artibonite et de l’Ouest.

Toutefois, le mardi 12 janvier dernier ne fut pas totalement une journée de commémoration car elle marquera le début des travaux de construction de l’Institution Mixte Notre Dame de l’assomption, établissement scolaire détruit lors du passage du tremblement de terre. En effet, depuis tantôt 10 ans l’institution fonctionne dans un local d’emprunt, éloignée des principales bâtisses de la mission. En ce sens, la Fondation Digicel finance et exécute à leur profit, cette nouvelle construction qui comportera 9 nouvelles salles de classe, un bloc sanitaire, restauration des anciens bâtiments qui logeront le préscolaire, une bibliothèque, une administration et un réfectoire. Avec une capacité d’accueil de plus de 400 élèves, cet établissement situé à la rue Baussant, sur la cour de l’église Saint Louis Roi de France, respectera les normes parasismiques et para cycloniques modernes.

Par ailleurs, l’évènement du 12 janvier a grandement influencé les décisions de la Fondation Digicel en ce qui concerne son programme de Construction d’Écoles. A la fin de cette journée, plusieurs centaines d’écoles se sont effondrées, laissant un secteur éducatif avec encore plus de difficultés. En réponse à cette urgence, la Fondation lança une vaste campagne de reconstruction avec des bâtiments modulaires dans un premier temps, ensuite avec des constructions permanentes et compte à ce jour 182 établissements et 4 autres en plein chantier pour cette année. A souligner qu’à la veille de cette tragédie, ce programme comptait que 20 écoles, ce qui témoigne de l’implication active de la Fondation, 11 ans plus tard.

‘’La mission montfortaine de la compagnie de Marie depuis son arrivée dans le pays en 1871, favorise le soutien aux personnes défavorisées. Nos institutions scolaires sont accessibles à l’ensemble de la population et priorisent un enseignement axé sur les valeurs moraux et civiques pouvant contribuer à une génération disciplinée et engagée communautairement.’’, atteste, Père Jean Jacques Saint Louis, responsable de la mission montfortaine en Haiti.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More