« La frontière reliant Haïti et la République Dominicaine n’est pas fermée », informent les autorités dominicaines

0 0
q8dBQ5LJRp - PressLakay - Haïti
CP: CDN

Contrairement à certaines informations relayées par les médias haïtiens ces dernières heures faisant état de la fermeture de la frontière reliant Haïti et la République Dominicaine en raison de la pénurie de carburant en Haïti ayant entraîné une présence accrue des citoyens haïtiens sur la frontière dans le but de s’approvisionner, les autorités gouvernementales de l’autre bout de l’île, ont apporté des précisions ce mercredi pour mettre les choses au clair et inviter les gens à fréquenter en toute quiétude la frontière haïtiano-dominicaine.

Pourtant, dans un tweet publié hier soir et repris par un média dominicain, le chancelier dominicain, Miguel Vargas Maldonado, aurait annoncé la fermeture temporaire de la frontière reliant les deux pays frères de l’île en raison des problèmes provoqués par la grande pénurie de carburant dans le pays.

Selon les autorités dominicaines, le chancelier Miguel Vargas Maldonado avait utilisé le mot sellada et non cerrada comme laissent entendre certains médias locaux qui ont relayé l’information au début de cette journée.

De son côté, le porte-parole du ministère dominicain de La défense, le colonel Danieslivar Veloz a parlé des strictes mesures de renfoncement sur la frontière en lieu et place d’évoquer l’a fermeture. Il affirme que la frontière entre les deux pays fonctionne normalement.

Pour combattre le phénomène de la contrebande de carburant sur la frontière, un important déploiement de l’armée dominicaine a été mis sur place avec les
membres du Corps spécialisé du contrôle du carburant (CECCOM), ont informé les responsables dominicains ce mercredi.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More