La NASA recherche des candidats prêts à passer un an dans une simulation martienne.

0 26
Subscribe to our newsletter

La NASA espère que les simulations nous aideront à comprendre et à contrer les défis physiques et mentaux auxquels les astronautes seront confrontés. Les personnes choisies seront coupées du reste de la civilisation et vivront à l’intérieur de Mars Dune Alpha, un module de 1 700 pieds carrés soit environ 157 mètres qui a été créé par une imprimante 3D. L’habitat est situé dans le Johnson Space Center à Houston, qui a été à l’avant-garde de nombreux programmes étasuniens de vols spatiaux habités, y compris les programmes Apollo et Space Shuttle.

Au total, trois simulations devraient avoir lieu, la première étant prévue pour l’automne de l’année prochaine. L’oscillation de la lune pourrait se combiner à l’élévation du niveau de la mer et aux ondes de tempête pour provoquer des inondations côtières.

L’organisation espère que le projet les aidera alors qu’ils se préparent à envoyer des astronautes sur Mars et à s’aventurer plus loin dans le cosmos.

Pour simuler ce que c’est que de vivre dans l’espace, les volontaires rémunérés qui se lancent dans l’expérience auront des contacts très limités avec leurs proches restés chez eux, et leur nourriture et leurs ressources seront restreintes. Ils feront même des sorties dans l’espace et subiront des pannes d’équipement pour imiter l’expérience réelle.

« Ceci est essentiel pour tester des solutions afin de répondre aux besoins complexes de la vie sur la surface martienne, a déclaré Grace Douglas, scientifique principale de l’effort de recherche de la NASA sur les technologies alimentaires avancées.

Les simulations sur Terre nous aideront à comprendre et à contrer les défis physiques et mentaux auxquels les astronautes seront confrontés avant de partir. La NASA a déjà commencé à recevoir des candidatures pour le poste. Et le processus d’embauche est compétitif avec un certain nombre d’exigences.

Les candidats doivent être âgés de 30 à 55 ans, en bonne santé physique, n’avoir aucun problème alimentaire et ne pas être sujet au mal des transports. Ils doivent également être titulaires d’une maîtrise en sciences, en mathématiques ou en ingénierie. Si les candidats n’ont pas de diplôme de troisième cycle, une expérience de pilote est requise.

L’opportunité n’est ouverte qu’aux citoyens étasuniens ou à ceux qui ont une résidence permanente aux États-Unis.

Chaque mission sera composée de quatre membres d’équipage. L’organisation prévoit également de faire atterrir la première femme et la première personne de couleur (noir) sur la Lune via son programme Artemis.

Robinson JEROME

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More