La suspension des vols à destination du Nicaragua n’est pas définitive, selon l’OFNAC

La suspension des vols à destination du Nicaragua n’est pas définitive, selon l’OFNAC

La décision prise par le gouvernement haïtien, lundi 30 octobre 2023, de suspendre tous les vols commerciaux à destination du Nicaragua est temporaire. C’est le Directeur de l’Office Nationale de l’Aviation Civile (OFNAC), Laurent Joseph Dumas qui a fait cette déclaration.

Pendant que plus d’un consentent à utiliser la voie légale mise en place par les autorités Nicaraguayennes pour se rendre au Mexique et de là, traverser la frontière américano-méxicaine, le gouvernement dirigé par le Premier Ministre a.i Ariel Henry a décidé de suspendre tous les vols à destination de ce pays d’Amérique Centrale. Une situation qui n’a pas manqué de soulever la colère de nombreuses personnes à l’aéroport international de Toussaint Louverture qui attendaient leur vol. Réagissant après cette mesure assez surprenante des autorités haïtiennes, le Directeur de l’Office Nationale de l’Aviation Civile (OFNAC), Laurent Joseph Dumas a déclaré qu’il s’agit d’une décision temporaire.

En effet, le responsable de l’organisme de l’état en charge de l’organisation et de la réglementation du transport aérien en Haïti a annoncé pour bientôt la reprise des vols vers le Nicaragua. D’après lui, il n’est simplement question d’une réorganisation des opérations.

« Nous avons des instructions pour une meilleure organisation des vols. Il y a de grandes préoccupations quant à la sécurité, au confort, à la logistique, etc, en ce qui renvoie aux voyages à destination du Nicaragua. Donc, trop de désordres. Le secteur aéronautique et le désordre ne font pas bon ménage. Cela peut déboucher sur n’importe quel accident. Il y a donc une nécessité de réorganisation », a-t-il fait savoir dans un interview accordée au quotidien Le Nouvelliste.

Par ailleurs, M. Dumas a souligné que la reprise des vols vers ce pays d’Amérique Centrale peuvent être reprises dans les 72 heures en attendant que des dispositions nécessaires soient prisent pour améliorer les conditions.

Cependant, pour répondre à cette nécessité, une task force a été mise sur pied par le gouvernement. Composée du secteur de l’aéronautique, celle-ci a pour mission de réorganiser les vols charters vers le Nicaragua. Ainsi, la structure, nouvellement constituée, a déjà proposé d’opérer quatre vols entre sept heures du matin et trois heures de l’après-midi, et sept vols de trois heures de l’après-midi à dix heures du soir.

LIRE AUSSI

PressLakay