La tension monte dans la région métropolitaine après l’installation du Conseil Présidentiel

Gangs Armés

Après l’installation, en catimini, du Conseil Présidentiel de Transition, dans la matinée du jeudi 25 avril 2024, au Palais National puis à la Villa d’Accueil, la situation est plus que jamais tendue dans la capitale haïtienne et ses environs.

En effet, au bas Delmas, au carrefour de l’aéroport et dans l’aire du Champs de Mars, des tirs nourris se font entendre continuellement témoignant des affrontements entre les forces de l’ordre et les Bandes criminelles. Dans la même occasion, les individus lourdement armés incendient des maisons, plus précisément à Delmas 24. Des sources présentes sur place ont même faitt état de plusieurs morts et de blessés par balles, dans la zone, dans le camp de la population civile.

Dans les hauteurs de Pétion-Ville, la situation n’est pas trop différente plus précisément dans la localité de Tunnel, sur la Route de Frères, où le gang criminel dénommé “kraze Baryè”, dirigé par le caïd Vitelhomme Innoncent, force les résidents à vider les lieux.

Il faut souligner que ces assauts coordonnés des bandes criminelles à Port-au-Prince surviennent suite à la prise de fonction de la nouvelle structure politique appelée « Conseil Présidentiel de Transition ».

Se montrant toujours hostile à cette forme de gouvernement récemment installé et les parties qui le représentent, le bandit notoire communément appelé Barbecue, chef de file de la coalition criminelle “Viv Ansanm” avait promis l’horreur dans la capitale haïtienne au cas où les acteurs politiques installeraient l’organisme politique.

Pour l’heure, la situation demeure tendue et la population civile de divers quartiers de la région métropolitaine appelle les autorités policières à l’aide.

LIRE AUSSI

PressLakay