L’Accord politique autour du référendum du 27 juin est dans l’impasse

0 329
Subscribe to our newsletter

Si la conjoncture sociopolitique actuelle laisse présager une fin d’année en crise, des partenaires d’Haïti croient encore qu’on peut éviter le chaos à travers un accord politique en vue des élections en fin 2021.
Malgré le constat de la de détérioration des conditions de vie et l’insécurité qui devient monnaie courante, les autorités locales tardent à trouver le vrai remède pour guérir les maux et les torts déjà causés et qui risquent de perdurer dans le quotidien des populations locales.
Entre désespoir, peur et résignation, la population haïtienne semble ne pas avoir le choix. Les autorités ont peut être d’autres priorités ne prenant pas en compte le désir des opprimés de vivre en toute quiétude. En ce sens, la priorité des priorités demeure ce grand projet du 27 juin 2021 auquel le peuple est invité à se prononcer malgré son refus manifesté à travers les rues.

Cependant, la situation a évolué depuis un certain temps. A en croire les déclarations de Julie Chung, assistante secrétaire d’Etat au bureau de l’hémisphère Ouest, le mercredi 28 avril 2021,les USA semblent enfin mesurer les conséquences de l’insécurité sur ce projet de Jovenel MOISE en invitant les acteurs politiques à un dialogue pour pouvoir avancer vers les élections : « Les acteurs doivent se mettre ensemble maintenant pour renforcer la sécurité et s’entendre sur la voie électorale à suivre », a tweeté Julie Chung peu après la sortie publique de 68 congressmen éprouvant l’urgence d’une résolution de la crise.

Pour l’instant, des partis politiques sont à la recherche d’un accord inclusif avec la participation de l’international. Celui-ci, doit pouvoir dénoncer le pouvoir illégal de Jovenel en accompagnant le peuple dans son combat contre ce référendum constitutionnel tant attendu, en témoignent les propos du président du Mouvement pour la Transformation et la Valorisation d’Haïti (MTVAyiti) Dr Reginald BOULOS qui croit qu’aucune élection n’est possible avec le locataire du palais National. Un accord qui jusqu’a présent se retrouve dans l’impasse compte tenu des divergences exprimées et les rapports de force existants.

Entretemps, Jovenel MOISE fonce droit devant avec son Conseil Electoral et son Comité
Consultatif Indépendant.

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More