L’affaire Stormy Daniels | Les points à retenir avant la comparution de Donald Trump devant la justice à New-York

Donald Trump

Ce lundi 3 avril 2023, l’ex Président américain Donald Trump et son équipe ont quitté la Floride en direction de New-York où il doit comparaître demain devant un tribunal suite à son inculpation dans l’affaire Stormy Daniels. Cependant, en marge de ce grand événement, des points sont à retenir.

Donald Trump
Donald Trump

Inculpé au pénal, jeudi 30 mars dernier, le milliardaire républicain est accusé dans une affaire d’achat du silence de Stormy Daniels, une actrice de films pornos, en 2016. Demain mardi, l’ancien titulaire de la Maison Blanche va comparaître devant un juge de Manhattan. Ce lundi, dans la matinée, il a quitté sa résidence de Mar-a-Lago, en Floride, et devait passer la nuit à la Trump Tower, sur la célèbre 5th avenue new-yorkaise, et attenant au Central Park.

Quelques heures plus tard, M. Trump roulera jusqu’à six kilomètres au sud pour s’y rendre à un imposant bâtiment de 17 étages. Ce dernier abrite les bureaux du procureur de Manhattan Alvin Bragg (farouchement critiqué par Trump), le tribunal pénal ainsi qu’un commissariat du NYPD avec des cellules pour les détentions de courte durée. L’ancien président américain y est donc attendu à la mi-journée.

A son arrivée, il sera tout de suite placé en état d’arrestation. Après quelques heures, l’audience débutera avec notamment l’arraignement, la lecture de l’acte d’accusation par le juge Juan Merchan, prévue à 14h15 (heure de New-York) et devrait durer moins de 30 minutes. Donald Trump devrait plaider non-coupable et ressortir libre, avant de rentrer en Floride et de tenir une conférence de presse dans la soirée.

En marge de ce rendez-vous capital pour Donald Trump, une grande première pour un ancien président américain qui, selon toute vraisemblance, brigue un second mandat, le débat enflamme les médias locaux et internationaux à savoir comment va réellement réagir le leader du parti républicain.

La première chose à retenir de cet événement, c’est que dans une telle affaire politiquement explosive, l’ancien Président ne devrait pas être menotté et ne subira aucune parade de la honte (« perp walk ») devant les photographes. Il ne sera non plus photographié après son arrestation.

D’un autre côté, on s’attend à ce qu’il plaide non coupable vu que lui et ses partisans notamment son avocat Joe Tacopina avaient insisté sur le fait que cette affaire n’est rien d’autre qu »une persécution politique « . À noter que pour l’instant, les charges, qui sont près d’une trentaine selon CNN, sont sous scellés, et le juge les détaillera pendant l’audience.

À noter aussi que 35.000 policiers du NYPD ont été placés en « état d’alerte » et pourront être déployés en cas de débordements à New-York. S’adressant à l’élue républicaine Marjorie Taylor Green, qui a prévu de venir manifester, le maire de la ville, Eric Adams, a appelé les potentiels « fauteurs de troubles » à se « maîtriser ».

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay