Lancement de la conférence sur la prévention et la prise en charge des violences électorales faites aux femmes

Lancement de la conférence sur la prévention et la prise en charge des violences électorales faites aux femmes

Le Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes (MCFDF) a lancé, vendredi 8 décembre 2023, à l’hôtel Montana, la Conférence nationale sur la prévention et la prise en charge des violences électorales faites aux femmes.

C’est autour du thème « Construisons la démocratie et la paix en Haïti avec les femmes » que le MCFDF, de concert avec ONU Femmes et l’Alliance des Organisations de la Société Civile pour la Paix et l’Autonomisation des Femmes Haïtiennes, ont procédé au lancement de la Conférence nationale sur la prévention et la prise en charge des violences électorales faites aux femmes, ce vendredi 8 Décembre 2023, à l’hôtel Montana, dans la commune de Pétion-Ville.

Cette activité qui s’inscrit dans le cadre des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes s’étend sur deux pays à savoir les 8 et 9 décembre. Elle vise à analyser les enjeux de la lutte contre les violences électorales faites aux femmes en ce qui a trait aux réformes légales en vue de présenter des pistes de solutions y afférentes.

D’après la Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes, Dr Sofia LORÉUS, qui a pris part à cette activité, il s’agit d’une première dans l’histoire du pays car le mariage qui est fait entre les thématiques qui seront abordées est innovateur.

Toujours selon la titulaire du MCFDF, a participation citoyenne des femmes exige une rupture avec une répartition stéréotypée des fonctions. Ce qui fait qu’un mécanisme doit être développé en vue d’exiger les partis politiques à opter pour une représentation équilibrée des femmes et des hommes dans toutes les postes électives de l’administration publique.

“C’est pourquoi il relève du devoir du Gouvernement, de combattre toutes les discriminations à l’égard des femmes telles que fait prévaloir la Convention pour l’Elimination de toutes les formes de Discrimination à l’Egard des Femmes (CEDEF) ratifiée par Haïti depuis 1981.” a expliqué Mme. LORÉUS

Plusieurs autres personnalités ont manifesté leur présence lors de la cérémonie de lancement de cette initiative du MCFDF. La Présidente du Haut Conseil de Transition (HCT), Mme Mirlande HYPPOLYTE MANIGAT, la Représentante Spéciale du Secrétaire Général des Nations+Unies en Haïti, Mme Maria Isabel SALVADOR, la Représentante d’ONU Femmes en Haïti, Mme Marie Goretti NDUWAYO.

De même que des membres du gouvernement et du Corps Diplomatique, des hauts dignitaires de la Police Nationale d’Haïti et des membres d’organisations de la Société civile ont également été présents pour le lancement de ces deux journées de travail.

LIRE AUSSI

PressLakay