L’ancien Sénateur Guy Philippe de retour en Haïti après six en de prison aux États-Unis

Guy Philippe Haïti

L’ex sénateur, Guy Philippe a finalement foulé le sol haïtien, jeudi 30 novembre 2023, après plusieurs semaines d’attente. L’ancien élu de la Grand’Anse, qui a été libéré après six ans d’emprisonnement aux États-Unis, est arrivé dans le pays à bord d’un avion qui a atterri à l’aéroport international de Toussaint Louverture.

Après avoir été libéré par la justice américaine, au début du mois de septembre dernier, l’ancien sénateur de la Grand’Anse, Guy Phillippe peinait à faire son grand retour dans le pays. Des démarches administratives ont eu lieu certes, mais son dossier semblait être bloqué volontairement par les responsables haïtiens. C’est ce qu’avait dénoncé à chaque fois l’avocat et les proches de l’ancien élu alors que les autorités migratoires américaines voulaient bien le deporter.

Ce jeudi, alors qu’aucune annonce n’a été faite, M. Philippe est arrivé dans le pays à bord d’un appareil [un avion blanc de marque 277EA]. Plusieurs citoyens, vêtus de maillots de couleur blanche, arborant son nom, étaient venus l’accueillir à la sortie de l’aéroport international Toussaint Louverture, à Port-au-Prince.

D’après les informations disponibles, l’ancien officier de police a été capturé dès sa sortie de l’avion par des agents de la DCPJ. Selon des informations fournies par plusieurs sources, il répond aux questions de la Police Scientifique.

Alors qu’il est détenu à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), les chances pour qu’il recouvre sa liberté semble bien mince. L’ancien parlementaire est impliqué dans plusieurs dossiers notamment celui de l’assassinat du policier Tisson Jean-Louis, survenu aux Cayes le 1er juin 2016.

À noter que Guy Philippe qui est connu comme un opposant farouche de l’ancien président Jean-Bertrand Aristide, mais aussi pour son rôle dans le coup d’État qui l’a renversé en 2004, a été arrêté par les autorités américaines. Ces derniers l’avaient appréhendé en Haïti en 2017 pour blanchiment d’argent lié au trafic de drogue aux États-Unis. Il était à peine élu en tant que sénateur de la Grand’Anse.

LIRE AUSSI

PressLakay