L’Association Militaire d’Haïti met en garde contre un affrontement des corps militaires

L’Association Militaire d’Haïti met en garde contre un affrontement des corps militaires

L’AMH se montre préoccupée par la tournure que prennent les événements dans le pays constatant que les corps militaire devant assurer la sécurité sur le territoire national peuvent se livrer, à tout moment, à un affrontement fratricide sanglant. De ce fait, elle appelle le gouvernement à agir au plus vite.

Alors que les manifestations de l’opposition prennent de l’ampleur et que la BSAP s’est rangée du côté des instigateurs des mouvements, des détachements de la FAD’H et de la PNH sont affectés à la sécurité des responsables au sein du gouvernement y compris le premier ministre Ariel Henry ; et d’autres, dans les rues afin de mettre de l’ordre. Depuis quelques jours, à Ouanaminthe comme dans d’autres communes, les corps armés en opposition ont tendance à se livrer à des affrontements lors des manifestations. Une situation qui soulève l’inquiétude de l’Association Militaire d’Haïti (AMH).

C’est la raison pour laquelle dans une note rendue publique, mardi 6 février 2024, l’instance qui regroupe la BSAP, la PNH et les FAD’H met en garde le Gouvernement contre un affrontement sanglant entre ces forces. Elle a rappelé aussi aux dirigeants que celles-ci font partie d’une seule corporation ayant pour tâche d’assurer la sécurité sur le territoire national et que par conséquent, elles ne doivent se livrer à une lutte armée.

Parallèlement, l’AMH a conseillé le chef du gouvernement à tout mettre sur la table non seulement pour éviter au pays cet affrontement fratricide sanglant mais aussi passer les instructions nécessaires pour que la BSAP soit transférée sans délais sous le commandement des FAD’H croyant dur comme fer que ce dernier peut faire preuve de leadership.

Par ailleurs, l’Association Militaire d’Haïti (AMH) invite tous les acteurs politiques à ne pas se livrer à l’anarchisme en instrumentalisant la BSAP afin de provoquer les FAD’H et la PNH

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay