LDC : Real Madrid trop fort dans le groupe C, Manchester United au fond du gouffre, Arsenal en démonstration

LDC : Real Madrid trop fort dans le groupe C, Manchester United au fond du gouffre, Arsenal en démonstration

C’était la deuxième partie de la 5e journée de la Ligue des Champions, ce mercredi, et les rencontres qui étaient à l’affiche n’ont pas manqué de nous laisser plein la vue. En effet, Manchester United a vu Galatasaray remonté au score alors qu’il menait (1-3). Un scénario plus ou moins similaire s’est produit dans le match qui opposait Benfica face à l’Inter Milan tandis que le Réal Madrid, en maître de compétition, a bien maîtrisé Napoli dans un match à rebondissement.

Les quatre premiers groupes étaient donc à l’affiche dans la plus prestigieuse des compétitions au niveau des clubs européens avec dans le groupe A, le Bayern Munich qui recevait Copenhague FC et les turcs du Galatasaray qui accueillaient les Mancuniens ; Arsenal, dans le groupe B, jouait RC Lens alors que FC Seville affrontait à domicile PSV Eindhoven ; dans le groupe C, la Maison Blanche recevait les Napolitains tandis que l’Union Berlin était en déplacement sur le terrain du Sporting Braga ; dans le groupe D, le Benfica recevait les Interus et de l’autre côté, Real Sociedad jouait RBSalzburg.

Manchester United au fond du gouffre !

Obligés de gagner pour espérer une qualification pour les 8e de finale lors de la dernière journée, les Reds Devil ont buter fort devant les turcs en présence de milliers de supporters déchaînés. Les poulains d’Erik Ten Hag qui n’avaient pas droit à l’erreur ont essuyé un revers devant les turs qui ont revenu au score après avoir été mené (1-3).en seconde).

Bien avant le quart d’heure de jeu, le jeune attaquant argentin Alejandro Garnacho (11’) a ouvert le score pour les siens. Sept minutes après, Bruno Fernandes double la mise. Ce qui ne s’est pas arrêté là. À la 29e minute, Hakim Ziyech réduit l’écart. En seconde période, soit à la 55e minute, le milieu écossais Scott McTominay aggrave le score pour les Reds Devil. L’international marocain (62’) a encore marqué pour permettre à son équipe d’espérer une égalisation. Ce qui n’a pas tarder à arriver à la 71e minute. Les deux équipes se sont donc neutralisées (3-3).

De l’autre côté, les Bavarois qui s’étaient déjà qualifiés lors de la précédente journée n’a pas fait mieux qu’un nul (0-0) face aux Danois. Les Munichois se maintiennent à la première place avec 13 points, suivis du Galatasaray (5 points ) qui excède FC Copenhague (5 points également) pour une meilleure différence. Manchester United (4 points) décale en dernière position et jouera face aux Allemands lors de la dernière journée. Il doit à coup sûr gagner et espérer un nul entre les deux autres équipes du groupe pour pouvoir atteindre la deuxième phase.

Real Madrid monte plus fort que jamais avec son duo insoutenable Belligham-Rodrygo

En effet, les deux brillent à chaque match et ils semblent développer entre eux une alchimie dont le club de la capitale espagnole peut en profiter en absence de plusieurs de ses joueurs cadres. Ce qui a été le cas face aux Napolitains, cet après-midi. Mené dès la 9e minute de jeu, les madrilènes ont su réagir très vite afin d’empocher les trois points. Rodrygo (11’) égalise avant que l’inévitable Jude Belligham (22’) signé son quatrième but dans la C1.

En seconde période, Franck Anguissa (47’) a permis à Naple d’égaliser. À six minutes de la fin du temps réglementaire, le jeune attaquant argentin Nico Paz, sur une frappe surclassée redonne l’avantage aux hommes de Carlo Ancelotti avant que Joselu (90’+4) enfonce davantage les Italiens. Le Real Madrid (15 points) s’assure donc de terminer en première position avec 5 victoires en autant de matches. Malgré leur défaite, les Napolitains restent deuxième avec 7 points suivi du Sporting Braga (4 points) et Union Berlin (2 points).

Le milieu international anglais, Belligham qui a rejoint le club l’été dernier s’avère être un véritable attaquant. Décisif régulièrement, il est déjà à 15 buts en toutes compétitions confondues avec les Meringues. Quant au prodige brésilien, Rodrygo de Goes, après un début clopin clopant, il a finalement recouvré ses marques. Sur les 4 derniers matches disputés avec la Maison Blanche, l’attaquant a marqué 6 buts et délivré 4 passes décisives.

Pour les autres rencontres de cette deuxième partie de la 5e journée, Arsenal, à domicile, a malmené RC Lens (6-0) tandis que FC Séville a été défait par PSV Eindhoven (1-2). Les Gunners (12 points) assurent donc leur première place du classement suivi des néerlandais (8 points). Les Jaune et Or sont en troisième position avec 5 points, ; les Sevillans, dernier avec 4 points, tentera d’arracher une victoire lors de la dernière journée pour une place qualificative en Europa League, une compétition qu’ils aiment énormément.

Après avoir été mené (3-0) par Benfica, les Interus ont fait ce qui est devenu une marque dans la compétition. Ils ont égalisé (3-3). Real Sociedad reste en tête du groupe avec 11 points. Même quantité pour l’Inter Milan mais avec une meilleure différence pour les Espagnols. Salzburg (4 points) reste à la troisième place suivi du Benfica (1 point) dernier.

LIRE AUSSI

PressLakay