Le bilan partiel de la police nationale

0 0

 

Le porte-parole de la PNH, le commissaire Michel Ange Louis-Jeune a confié que deux morts ont été enregistrés au cours de cette journée. Il y a eu 11 blessés par balle dont 5 dans le Nord, 5 dans l’Artibonite et 1 dans l’Ouest.

 

Pendant les manifestations de ce 17 octobre, 11 policiers ont été blessés dans des jets de pierres dont 9 dans le Nord et 2 dans l’Ouest. 6 véhicules de la PNH ont été incendiés dont 5 dans le Sud et 1 dans le Sud Est. Deux autres véhicules de la PNH ont été endommagés. Deux autres véhicules non PNH ont été incendiés, respectivement dans l’Ouest et dans l’Artibonite.

 

La police a effectué 8 arrestations dont 3 dans l’Ouest, 1 dans le Sud-Est, 2 dans le Nord-Ouest et 2 dans le Centre.

 

« En matière de sécurité on ne peut pas garantir zéro incident. Nous regrettons les incidents mais ils auraient pu être plus importants si la police ne s’était pas mobilisée avant, pendant et après les manifestations du 17 octobre », a confié le porte-parole de la PNH,.

 

Le commissaire Michel Ange Louis-Jeune qui affiche « une certaine satisfaction » par rapport au travail de la police pour assurer la sécurité des manifestations et protéger les vies et les biens à travers tout le pays a reconnu que jusqu’en fin d’après-midi, il restait des points, comme St-Marc, restés chauds et sous observation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More