Le BSA dénonce le forum politique lancé par le HCT

Le BSA dénonce le forum politique lancé par le HCT

Dans une note, publiée lundi 22 mai 2023, le Bureau de Suivi de l’Accord du 30 août 2021 ou Accord Montana dénonce avec véhémence le forum politique du Haut Conseil de Transition (HCT) qui sera organisé les 23 et 24 Mai au Karibe. Il alerte aussi les participants au sujet de la feuille de présence qui, selon la structure politique, sera utilisé après comme la liste de ceux ayant appuyé le CEP.

Le BSA dénonce le forum politique lancé par le HCT

Le forum politique lancé par le Haut Conseil de Transition est annoncé en grande pompe. Des représentants de la communauté internationale comme la CARICOM, l’OEA, le BINUH et des diplomates accrédités en Haïti sont même invités à titre d’observateurs. Si le Bureau Intégré des Nations-Unies en Haïti (BINUH) a invité toutes les forces vives de la nation à y participer, certains regroupements politiques ne voient pas d’un bon œil cette activité. C’est le cas du Bureau de Suivi Accord Montana.

En effet, dans une note publiée, lundi 22 mai 2023, la structure politique a indiqué que ce forum politique lancé par le HTC et qui sera organisé les 23 et 24 mai 2023, à l’hôtel Karibe, n’est qu’une imposture mise en œuvre par la communauté internationale pour organiser en Haïti des élections non crédibles ayant pour finalité de la maintenir dans l’instabilité politique.

“Le forum politique n’est qu’un complot fomenté par la communauté internationale et le gouvernement defacto pour conduire, une fois encore, Haïti vers des élections non crédibles, et qui n’ont pour seul but de maintenir leur mainmise dans les affaires courantes du pays.” a tonné la structure politique qui a du même coup alerté les participants au sujet de la feuille de présence qui sera utilisé comme la liste de ceux ayant appuyé le CEP.

Par ailleurs, le Bureau de Suivi de l’Accord du 30 août 2021 ou Accord Montana a fait savoir que seule une concertation sérieuse entre les forces vives du pays pourrait déboucher sur un consensus politique dans lequel le peuple haïtien mettra sa confiance.

À rappeler que dans une vidéo pré-enregistrée, la présidente du HTC, Mirlande Hyppolite Manigat a souhaité une forte participation au forum politique. La constitutionnaliste a même estime qu’il devrait être « l’occasion pour les Haïtiens de s’élever contre la situation actuelle », en vue d’une issue à la crise qui sévit en Haïti.

À noter aussi que ce forum doit fournir des pistes de solutions sur plusieurs sujets notamment le rétablissement de la sécurité sur le territoire national, la formation du nouveau Conseil Électoral Provisoire, entre autres.

LIRE AUSSI

PressLakay