Le Canada octroie 80,5 millions de dollars à la mission multinationale de sécurité en Haïti

Le Canada octroie 80,5 millions de dollars à la mission multinationale de sécurité en Haïti

Le gouvernement canadien octroie une aide financière de 80,5 millions de dollars à la Mission Multinationale de Sécurité (MSS) qui interviendra prochainement en Haïti. L’annonce a été faite à Rio de Janeiro, au Brésil, jeudi 22 février 2024, lors d’une activité d’engagement en faveur d’Haïti, en marge de la réunion des ministres des Affaires étrangères du G20.

La crise sécuritaire qui sévit actuellement en Haïti demeure au centre des discussions des acteurs internationaux. Des réunions spéciales ont eu lieu, à plusieurs reprises, au Conseil de Sécurité des Nations-Unies en vue de trouver la meilleure façon d’intervenir dans le pays. Depuis plusieurs mois déjà, il est question d’une Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité (MMS) qui se fait encore attendre et jusqu’à date nul ne sait quand celle-ci foulera le sol. Entre-temps, d’autres discussions se tiennent sur les moyens logistiques et financiers dont elle nécessite.

C’est dans cet optique qu’une importante réunion s’est tenue, jeudi, à Rio de Janeiro, au Brésil, en marge de la rencontre des ministres des Affaires étrangères du G20. Des personnalités comme le ministre Haïtien des Affaires étrangères, Jean Victor Généus ; la ministre canadienne des Affaires étrangères, Mélanie Joly ; le secrétaire d’État américain Antony Blinken ; et autres y ont pris part. À l’issue des négociations, le gouvernement canadien a décidé d’octroyer un montant de 80,5 millions de dollars au bénéfice du déploiement de la force multinationale qui sera dirigée par le Kenya.

Outre ces 80,5 millions de dollars, la ministre canadienne des Affaires étrangères a également annoncé l’affectation d’un montant de 42,5 millions qu’il avait promis auparavant. Cette importante somme d’argent sera dépensée dans des projets de soutien aux problèmes les plus urgents du pays. 27 millions de ce montant sera directement affecté à l’achat d’équipements de protection, de véhicules et de matériel de communication destinés à la Police Nationale Haïti (PNH).

“Le Canada croit aux solutions dirigées par les Haïtiens aux problèmes politiques [et] sécuritaires [ainsi qu’aux] crises humanitaires et reste déterminé à travailler avec le Kenya et d’autres partenaires internationaux pour soutenir un déploiement réussi de la MSS et veiller à ce que nos efforts se renforcent mutuellement.” a souligné Mélanie Joly.

Quoique approuvée par le Conseil de Sécurité des Nations-Unies, le déploiement de la MMS reste toujours un mystère pour la population haïtienne qui subit quotidiennement les violences perpétrées par les gangs armés criminels. Chaque jour qui passe, les bandits deviennent plus puissants et gagnent davantage de territoires. Dans une telle situation, toute aide pouvant favoriser la venue de la force est la bienvenue.

LIRE AUSSI

PressLakay