Le cancer du sein chez les hommes , une maladie qui se conjugue aussi au masculin

0 4
Subscribe to our newsletter
 
 
Le cancer du sein est une pathologie liée à l’œstrogène, une hormone très présente chez la femme. Les hommes en possèdent peu, mais suffisamment pour pouvoir déclarer la maladie. Leurs glandes mammaires sont donc moins développées et moins stimulées. C’est ce climat hormonal qui fait que les hommes sont moins atteints par le cancer du sein que les femmes rappelle Daniel Zarca, chirurgien cancérologue à l’Institut Français du Sein de Paris.
 
Une maladie anormale pour l’homme
comme les femmes, les hommes sont sensibles à certains facteurs de risques environnementaux: exposition aux rayonnements, à certaines molécules toxiques. Une trop forte consommation d’alcool ou l’obésité peuvent également induire un cancer du sein. Ils peuvent pâtir de risques spécifiques comme une anomalie testiculaire.
 
Certains médecins militent donc pour un diagnostic génétique régulier en cas de cancer du sein chez l’homme. «Un test génétique systématique permettrait de savoir si la cause du cancer est d’origine génétique et de prévenir d’éventuels cas de cancers dus à cette même mutation des gènes dans la famille du patient» souligne le Dr Zarca.
 
 
 Le cancer du sein est souvent détecté beaucoup plus tard que chez la femme. L’absence de dépistage entraîne un diagnostic et une prise en charge tardifs.
 
Mais la principale cause chez l’homme est génétique. Certains hommes, atteints du syndrome de Klinefelter qui ajoute un chromosome X à leur ADN, sécrètent plus d’œstrogènes, ce qui entraîne un développement du sein et des risques qui y sont liés. La prédisposition génétique due à la mutation des gènes BRCA (BReat CAncer, qui servent à réparer les lésions de l’ADN) 1 et 2 est aussi la source d’environ 15% des cancers du sein chez l’homme.
 
Dans un cas de cancer du sein sur 100, le patient est un homme. Pourtant, l’existence de ces victimes masculines est une réalité peu connue. Peu informés sur la prévention de la maladie, ils ne consultent que lorsque les symptômes apparaissent. La maladie malheureusement arrivé à un stade  trop avancé.
 
 
 
 
Par ROBINSON, JEROME
Twitter@patriotes86
Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More