« Le choix d’un Premier Ministre demeure la priorité du CPT pour l’instant « , dixit Louis Gérald Gilles

"Le choix d’un Premier Ministre demeure la priorité du CPT pour l’instant ", dixit Louis Gérald Gilles

Le Conseil Présidentiel de Transition est davantage concentré, en ce moment, sur le choix d’un chef du gouvernement. C’est ce qu’a indiqué Louis Gérald Gilles, le représentant de l’Accord du 31 Décembre au sein de la structure politique qui dirige à présent le pays.

Trois semaines après son installation, le Conseil Présidentiel de Transition n’arrive toujours pas à dégager un consensus sur le choix d’une personnalité pour mener sa politique gouvernementale.

Face aux nombreuses critiques venant de ceux qui aimeraient voir le CPT à l’œuvre, Louis Gérald Gilles, membre de cette structure prend les devants afin de les rassurer tout en indiquant que l’organisme politique qui a désormais les rênes du pouvoir priorise pour l’instant le choix d’un chef de gouvernement.

“Nous sommes extrêmement concentrés sur le choix du prochain Premier Ministre. Nous avons affaire jusque-là à un gouvernement démissionnaire. C’est la raison pour laquelle il est important de nous pencher sur les dossiers des candidats”, a déclaré le représentant de l’Accord du 31 Décembre.

Depuis l’annonce des inscriptions pour le poste de Premier Ministre, du 13 au 17 mai 2024, nombreux sont ceux qui ont déjà déposé leurs pièces à la Villa d’Accueil. Selon les informations disponibles, jusqu’à ce jeudi 16 mai, plus de 80 personnalités, désignés par des secteurs et autres organisations de la vie nationale, sont déjà inscrites dans le cadre de ce processus.

“Toute suite après la fermeture du dépôt des pièces, nous commencerons à étudier les dossiers. De ce fait, un comité est déjà mis sur pied et celui-ci va éplucher les documents fournis par les candidats” a indiqué Dr Gilles.

Parmi les candidats inscrits, certains sont déjà favorisés davantage que d’autres. C’est le cas de l’ancien locataire de la Primature, Dr Gary Conille, proposé par la coalition EDE/REN/Compromis Historique ; l’économiste et ancien locataire du ministère des Affaires sociales et du Travail, Gerald Germain, proposé par plusieurs organisations de la société civile ; Dr Fenol Metellus, Me. Michel Brunache, et d’autres.

D’après Louis Gérald Gilles, lundi prochain, le nombre de candidats sera réduit à quinze premier ministrables et cette liste sera à nouveau réduite à trois, dans un bref délais, en fonction des articles 15, 16 et 17 de l’accord consensuel.

“Pour cela, nous devons aller vite parce qu’aujourd’hui le pays ne plus attendre. C’est très important pour nous au niveau du Conseil et c’est la raison pour laquelle nous insistons à ce que la remise des dossiers soit fermée pas plus tard que la date mentionnée”, a souligné le Conseiller Présidentiel.

Trois semaines après l’installation d’un Conseil Présidentiel de Transition, tant attendu, aucune mesure n’est encore prise par ce dernier alors qu’il est appelé à résoudre la crise multidimensionnelle. Avec un processus de désignation d’un Premier Ministre qui semble bien partie à durée longtemps, est-ce que les Conseillers Présidentiels se dépêcheront à exécuter ce qui est pour eux la priorité du moment ? Personne ne peut répondre à cette question.

LIRE AUSSI

PressLakay