Le Conseil Présidentiel s’active sur la Mise en Place du Conseil National de Sécurité

Le Conseil Présidentiel s’active sur la Mise en Place du Conseil National de Sécurité

Le Conseil Présidentiel de transition a organisé une importante réunion, mercredi 22 mai 2024, concernant la mise en place du Conseil National de Sécurité (CNS), organe qui sera chargé de définir et de superviser les opérations de la PNH de concert avec la Force multinationale dont le déploiement en Haïti est imminent.

Alors que l’attention est désormais fixée sur l’arrivée éventuelle d’un premier contingent de policiers kenyans en Haïti dans le cadre de la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité (MMS), il est maintenant l’heure de penser à la création de l’organisme qui aura la responsabilité de superviser les opérations de la Force sur le terrain. Conformément aux articles 25, 26 et 27 de l’accord du 3 avril 2024, les membres de la structure politique qui dirige le pays se donnent pour objectif de mettre sur pied un Conseil National de Sécurité.

C’est dans cet optique que les Conseillers- Présidentiels ont rassemblé, mercredi, des experts nationaux, des professionnels de la diaspora haïtienne ainsi que des personnalités importantes. Selon les informations fournies par le CPT, l’objectif principal de la réunion était de définir une réponse efficace aux divers aspects de la crise sécuritaire qui sévit actuellement dans le pays.

“En vertu de l’Accord consensuel, le CNS est chargé de définir et de superviser les arrangements relatifs à l’assistance internationale en matière de sécurité, conformément à la Résolution 2699 du Conseil de Sécurité des Nations Unies” a souligné le Conseil Présidentiel de transition.

“Cette mission sera accomplie en consultation étroite avec tous les acteurs concernés, ainsi que les experts nationaux et internationaux” a-t-il soutenu.

Pendant que la situation sécuritaire en Haïti s’est considérablement aggravée ces derniers mois, les responsables au niveau de la communauté internationale commencent sérieusement à prendre des dispositions nécessaires concernant le déploiement de la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité qui sera dirigée par le Kenya. Depuis lundi dernier, une délégation de ce pays d’Afrique de l’est est présente en Haïti afin d’évaluer la situation avant l’arrivée éventuelle d’un premier contingent de policiers kenyans.

LIRE AUSSI

PressLakay