Le Core Groupe poursuit son pèlerinage, c’est le tour du RDNP, Unir et le PHTK

0 0

L’international garde encore son agenda politique. Dialogue comme seul issu a la crise pluri-dimensionnelle qui secoue le pays. Le Core groupe multiplie ses rencontres avec les acteurs politiques dans l’objectif de les encourager à revenir sur la table du dialogue. Eric Jean Baptiste du RDNP, Jean Clarens Renois de Unir Ayiti, Liné Balthazar du PHTK et Jean Gué de la plateforme Verite ont pris part à cette rencontre. Le dialogue inter-haïtien était au menu des discussions, confie une source a PressLakay.

Selon cette source, des ambassadeurs étrangers les plus influents en Haïti ont pris part à cette rencontre sur la crise politique. Dans la presse locale, le secrétaire général du  Rassemblement des Démocrates nationaux progressistes Eric Jean Baptiste dit avoir soutenu la position claire de son parti au cours de cette rencontre avec des diplomates étrangers.

Le RDNP plaide en faveur d’une transition ordonnée, arguant que le président Jovenel Moïse ne peut plus diriger la barque nationale. Selon Eric Jean Baptiste, durant cette transition, il faut activer un ensemble de réformes dont l’adoption d’une nouvelle constitution.

Le Core Group est composé de la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies, des Ambassadeurs d’Allemagne, du Brésil, du Canada, d’Espagne, des États-Unis d’Amérique, de France, de l’Union Européenne et du Représentant spécial de l’Organisation des États Américains.

Banacheca Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More