Le directeur exécutif du RNDDH se réjouit de la demande de levée de l’immunité parlementaire de Garcia Delva

0 0
tjs2flfehm 1726852182 - PressLakay - Haïti
CP: loophaiti

Le dossier accuserait le sénateur Garcia Delva de complicité dans des actes de kidnapping et de séquestration orchestrée par le chef de gang Arnel Joseph le 14 Mars 2019 sur le citoyen Jean Neel Michel, reprenne surface dans la presse haïtienne ces dernières soixante-douze heures avec l’ordonnance du juge d’instruction Me Merlan Bélabre qui demande à l’assemblée des sénateurs de procéder à la levée de l’immunité parlementaire de l’élu du département de l’Artibonite.

Réagissant à cette décision du juge d’instruction près de la juridiction de Port-au-Prince, le directeur général du Réseau National de Défense des Droits Humains, Pierre Espérance a salué le courage du magistrat instructeur qu’il dit en train de travailler pour protéger la population haïtienne contre les actes de kidnapping.

« Je salue la décision du magistrat instructeur Bélabre qui a fait preuve de courage et d’honnêteté en rendant son ordonnance demandant au sénat de la république de procéder à la levée de l’immunité parlementaire du sénateur Garcia Delva cité dans un dossier de kidnapping en complicité avec le chef de gang Arnel Joseph sur le citoyen Jean Neel Michel, résident à Vivimitchel non loin de la maison du parlementaire. Cette décision du juge instruction vise à protéger la population contre les actes de kidnapping. », Se réjouit le défenseur des droits humains qui invite les sénateurs haïtiens à agir le plus vite que possible pour répondre à la demande de l’homme qui est en charge de mener des enquêtes sur ce dossier brûlant impliquant un sénateur de la république.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More