Le dossier de justice d’Arnel Joseph fait son petit bonhomme de chemin

0 0
Image d’illustration pour l’article

Après avoir reçu un premier rapport d’enquête de la police judiciaire relatif aux nombreux accusations portées contre le Robin des bois du village de dieu arrêté le 22 juillet dernier dans le Sud du pays au moment où il s’apprêtait à subir une opération à une cuisse, le commissaire du gouvernement près du tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Me Paul Éronce Villard informe ce vendredi avoir transféré ce dossier au cabinet d’instruction pour les suites légales.

Le chef du parquet de la capitale qui a la responsabilité dans la chaîne pénale de défendre la société, a déclaré que le caïd du Poste Pierrot compte plusieurs chefs d’accusations portés à son encontre dans les différents actes criminels qu’il aurait perpétré dont ; Enlèvement, détention d’armes illégales, évasion à la prison, détention illégale d’armes de guerre et associations de malfaiteurs.

Pour l’instant, le dossier du redoutable chef des rebelles est acheminé au doyen du tribunal civil de Port-au-Prince qui lui à son tour va faire le choix d’un juge d’instruction capable de mener les instructions relatives à cette affaire qui préoccupe toute l’opinion qui s’en est mêlée.

Au début de cette semaine, le doyen du tribunal civil de la capitale haïtienne Me Bernard Saint-Vil avait annoncé dès la réception du rapport, il va faire le choix d’un bon magistrat instructeur.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More