Le Haut-Commissariat des droits de l’homme de l’ONU dresse un tableau sombre de la situation en Haïti

Droit de l'homme

À l’occasion de la 54e session des Droits de l’homme qui se déroule actuellement à Genève, la Haute Commissaire adjointe des Nations-Unies aux droits de l’homme, Nada Al-Nashif a dressé, dans un rapport publié, mardi, un tableau sombre de la situation qui sévit actuellement en Haïti. Le document fait mention de près de 5600 actes de violences enregistrées dans le pays depuis le début de l’année.

En effet, cinq mille six cents actes de violences dont 3156 assassinats et 1284 enlèvements en Haïti depuis le 1er janvier 2023, ce sont les chiffres avancés par le Haut-commissariat des droits de l’homme des Nations- Unies, dans un rapport publié, mardi 10 octobre 2023, à l’occasion de la 54e session des Droits de l’homme qui se déroule actuellement à Genève, en Suisse.

La Haute Commissaire adjointe des Nations-Unies aux droits de l’homme, Nada Al-Nashif a félicité le vote de la résolution au Conseil des Nations-Unies. Un document qui autorise le déploiement d’une force multinationale en soutien aux forces de l’ordre en Haïti qui luttent quotidiennement contre le banditisme.

“La Communauté internationale s’est enfin mobilisée pour répondre à l’urgence que la crise demande. La mise en place d’une dynamique de changement est impérative. La première pierre que l’on posera va contribuer à construire l’édifice du future. Nous ne pouvons pas répéter les erreurs du passé.” a souligné Mme. Al-Nashif.

À noter que la 54e session du Conseil des droits de l’homme a débuté depuis le 11 septembre et se poursuivra jusqu’au 13 octobre 2023.

LIRE AUSSI

PressLakay