Le leader nationaliste du FEP, Julius Malema de L’Afrique du Sud, a répondu Donald Trump.

0 1

 

Julius Malema, s’est adressé aux médias à Johannesburg pour répondre au tweet de Donald Trump sur l’expropriation des terres.
qu’il a qualifié de menteur pathologique, exigeant qu’il reste en dehors des affaires intérieures de L’Afrique du Sud.

 

Cela vient après que Trump a tweeté qu’il avait demandé à son secrétaire d’État de se pencher sur l’expropriation de terres sans indemnisation en Afrique du Sud.

 

Malema a déclaré lors d’un point de presse au siège du parti à Braamfontein que le FEP ( Economic Freedom Fighters ) ne serait pas intimidé par les Etats-Unis. « Nous voulons envoyer un message fort aux autorités américaines, comme nous l’avons fait aux autorités australiennes: rester en dehors des affaires intérieures de L’Afrique du Sud.

 

« L’Afrique du Sud est un pays post-colonial avec de profondes inégalités raciales, longtemps conçues par l’apartheid et la colonisation. Notre programme d’expropriation des terres vise à réaliser l’idéal d’égalité et de dignité humaine », a déclaré Malema.

 

Il a déclaré que le processus d’expropriation des terres était un moyen de forcer les Blancs à partager les terres acquises grâce à un crime contre l’humanité des Noirs et des Africains.

 

« Nous devons le faire savoir sans équivoque le menteur pathologique Trump: Nous n’avons pas peur de vous et de vos forces impérialistes américaines ou occidentales ». A réitéré le leader .

Pierre Kevin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More