Le parquet de Port-au-Prince ordonne le transfert du militant « Arab » au Pénitencier national

Le parquet de Port-au-Prince ordonne le transfert du militant "Arab" au Pénitencier national

Quelques heures après le déferlement à Port-au-Prince du militant politique Myrtil Marcelin également connu sous le surnom « Arab », vendredi 16 février 2024, le Parquet n’a pas tardé à transférer ce dernier au Pénitencier national après son audition.

Depuis l’arrestation aux Cayes du militant proche de l’ex Première Dame, Martine Moïse, et farouche opposant au pouvoir en place, cette affaire ne cesse de soulever de vives réactions. Ce n’est donc que ce vendredi que les agents de l’ordre ont réussi à transférer Arab dans la capitale haïtienne plus précisément au commissariat de Delmas 33.

Quelques heures après, le militant politique a été transféré au plus grand Centre carcéral du pays suite à son audition par deux Parquetiers. D’après son avocat, Me. Arnel Rémy, son dossier est transmis au Cabinet d’instruction.

À rappeler que Marcelin Myrtil a été appréhendé lundi dans la ville des Cayes pour incitation à la violence, complot contre la sûreté intérieure de l’État et autres. Une arrestation qui est survenue pendant qu’il rendait visite à la famille du regretté Roosevelt Constant, tué par des agents de la police le 8 février dernier dans la troisième Ville du pays.

LIRE AUSSI

PressLakay