Le Premier Ministre Garry Conille s’adresse aux policiers à l’occasion du 29e anniversaire de la PNH

Le Premier Ministre Garry Conille s’adresse aux policiers à l’occasion du 29e anniversaire de la PNH

Bien que les festivités commémoratives du 29e anniversaire de la Police nationale d’Haïti ont été annulées en raison de l’assassinat crapuleux de trois agents de l’institution policière, survenu dimanche dernier, cela n’empêche pas au Premier Ministre, Dr Garry Conille de s’adresser aux policiers à l’occasion de la fête d’anniversaire de la PNH, mercredi 12 juin 2024.

En effet, en cette occasion, le chef du gouvernement qui est aussi chef du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) a exprimé sa profonde gratitude et son respect à chaque agent de l’institution qui fête ses 29 ans d’existence.

“Depuis près de trois décennies, vous avez été les gardiens de la paix, les protecteurs de nos vies et de nos biens, et les défenseurs de la loi et de l’ordre dans notre nation. Votre engagement, votre courage et votre dévouement sont des sources d’inspiration pour nous tous. En dépit des défis énormes et des risques auxquels vous êtes confrontés chaque jour, vous continuez à servir avec honneur et détermination”, a-t-il déclaré dans son discours de circonstance.

Dans ce contexte marqué par le deuil dans lequel est plongé la Police Nationale d’Haïti suite à l’assassinat, dans une embuscade à Delmas 18, des trois agents de l’Unité Temporaire Anti-Gang (UTAG), le locataire de la Primature a présenté encore une fois ses sympathies aux proches de tous les policiers victimes dans l’exercice de leurs fonctions tout en faisant valoir leur bravoure et leur dévouement.

“Nous honorons particulièrement ceux d’entre vous qui ont fait le sacrifice ultime dans l’exercice de leurs fonctions. Leur bravoure et leur dévouement ne seront jamais oubliés. Leur mémoire restera à jamais gravée dans nos cœurs.” a soutenu le chef du gouvernement.

Par ailleurs, Dr Garry Conille dont le cabinet ministériel a été récemment installé a rappelé que le défi sécuritaire demeure l’une des priorités de son gouvernement et a insisté sur le fait que celui-ci passe par les renforcement des capacités opérationnelles de la Police Nationale d’Haïti.

“La sécurité publique est une priorité absolue pour mon gouvernement. Nous nous engageons à renforcer les capacités de la Police nationale à améliorer vos conditions de travail et à vous fournir les outils nécessaires pour accomplir votre mission avec efficacité et professionnalisme. Nous comprenons que sans sécurité, aucun progrès durable ne peut être accompli. C’est pourquoi nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires internationaux pour définir les modalités d’un soutien efficace, tout en respectant notre souveraineté et nos priorités nationales.” a-t-il poursuivi.

Il faut souligner que depuis plusieurs semaines effectivement des équipements et matériels en provenance des États-Unis atterrissent à l’aéroport international de Toussaint Louverture. Ceux-ci contribuent à rendre efficace l’institution policière qui s’engage dans la lutte contre le grand banditisme qui sévit actuellement dans le pays.

Par ailleurs, le chef du gouvernement a souligné la nécessité qu’il en est de restaurer la confiance du peuple haïtien dans la Police Nationale d’Haïti, l’unique rempart entre l’ordre et l’anarchie. Il a aussi soutenu que la bataille contre la corruption doit aussi engager l’institution qui entend protéger et servir.

“Nous savons également que pour restaurer la confiance du peuple haïtien dans ses institutions, notre police doit incarner les valeurs de transparence, de responsabilité et d’intégrité. La lutte contre la corruption sera une priorité absolue. Ensemble, nous devons garantir que chaque membre de la police nationale respecte les principes de justice, de respect et de service public.” a lâché le chef du CSPN.

Depuis son installation, le nouveau locataire de la Primature ne cesse de multiplier les rencontres afin de répondre aux exigences de l’heure. L’un des défis énormes de son gouvernement concernent le rétablissement dans le plus bref délais d’un climat de sécurité dans le pays, et l’une des institutions placée en première ligne demeure la Police nationale d’Haïti.

Dans ce contexte où l’institution policière célèbre ses 29 ans d’existence dans le deuil et où une Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité devrait être bientôt déployée dans le pays pour résoudre la crise sécuritaire : est-ce que la Police Nationale d’Haïti répondra aux tâches qui l’attendent ? Est-ce que les responsables arriveront à mettre l’institution à un niveau où elle sera en mesure de relever les défis de l’heure ? Des questions que l’on peut bien se poser pendant que l’on profite de l’occasion pour souhaiter des jours meilleurs à la PNH en général et à chaque policier en particulier.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay