Le Recteur Fritz DESHOMMES lance un appel à la Solidarité de toute la communauté francophone envers Haïti

Le recteur Fritz Deshommes

À l’occasion du lancement de la Quinzaine de la Francophonie 2023, ce jeudi 9 mars, le Recteur de l’Université d’État d’Haïti (UEH), Dr Fritz DESHOMMES appelle la communauté francophone à faire preuve de solidarité envers Haïti miné par l’insécurité.

Le recteur Fritz Deshommes
Recteur Fritz Deshommes

Ce jeudi 9 mars 2023, la Quinzaine de la Francophonie 2023 a été lancée. Cette activité qui réunit la communauté francophone du monde autour de plusieurs activités s’étend du 9 au 27 mars. Haïti, en tant que pays francophone, prendra part aux festivités. Conférences-débats, exposition d’œuvres d’art et autres, le programme est chargé. Pour sa part, l’UEH, à travers la Faculté Linguistique Appliquée (FLA), va organiser diverses activités pour lesquelles le grand public est attendu.

Dans son discours de circonstance, le Recteur de l’UEH Fritz DESHOMMES lance un appel vibrant à la communauté francophone en leur invitant à faire preuve de solidarité envers Haïti qui travers des moments difficiles notamment la crise de l’insécurité.

 » Le lancement de cette Quinzaine nous parait être une excellente occasion pour appeler à la solidarité de toute la communauté francophone du monde en faveur d’Haïti.  » a-t-il lancé.

D’un autre coté, le Recteur rappelle aux pays membres de la Francophonie qu’Haïti, durant son existence, a toujours fait preuve de solidarité envers les peuples qui en avaient besoin, et qu’aucune gêne ne devrait être éprouvée en sollicitant l’appui et le support des pays partenaires.

 » Nous n’éprouvons aucune gêne à faire appel à l’appui et au support de nos partenaires. Et à le concevoir dans le cadre de la solidarité, de la fraternité, de la bienveillance et de la générosité des peuples et des États. Et la raison en est simple : nous l’avons déjà fait pour d’autres, pour beaucoup d’autres. L’Amérique Latine – du Vénézuela à l’Équateur, en passant par le Panama, la Colombie, la Bolivie, le Pérou – en sait très long. La République Dominicaine, la Grèce, l’Ethiopie, la Lybie peuvent en témoigner également.  » a soutenu le détenteur d’un Master en Économie et Planification du Développement.

L’insécurité bat son plein sur tout l’étendue du territoire. Chaque jour qui passe apporte son lot de victimes sous le regard impuissant, selon certains, ou complice, d’après d’autres. Les diverses secteurs paralysés n’en peuvent plus. Toute initiative visant à trouver des solutions afin d’établir la sécurité notamment dans la région métropolitaine est la bienvenue. Et pour cela, la population ne peut que remercier l’initiateur.

LIRE AUSSI

PressLakay