Le secteur démocratique et populaire va apporter son soutien à Rony Colin lundi prochain à la Croix-des-Bouquets

0 0

Avant-hier lundi 3 février 2020, la ville de la Croix-des-Bouquets a connu une journée de panique avec la décision d’un groupe d’individus lourdement armés d’attaquer les locaux de l’hôtel de ville en quête du président du conseil municipal, magistrat Rony Colin qui devait se présenter le même jour au tribunal de première instance de la juridiction pour une affaire l’opposant au citoyen Adler Corrielus plus connu sous le sobriquet Bob Anel, identifié proche du pouvoir en place.

Cette action des hommes lourdements armés, a causé beaucoup de dégâts de matériels de la mairie de la Croix-des-Bouquets dont des vitres, des portes, des bureaux ont été brisés. Les employés de la mairie dépouillés par les agresseurs, ont été sauvés de justesse.

Suite à cet incident qualifié de « répression politique » entamée par le pouvoir en place, le porte-parole du secteur dit démocratique et populaire, Me André Michel, a annoncé qu’ils seront présents à Croix-des-Bouquets lundi 10 février prochain pour apporter ses soutiens au magistrat Rony Colin qui est un opposant zèlé au président Jovenel Moïse.

Selon le dirigeant du secteur dit démocratique et populaire, ce Bob Anel avait tenté d’incendier les locaux de la Radio Télé Zénith qui s’est engagée dans de combats pour renverser le pouvoir en place.

« Bob Anel, un délinquant, un bandit et voyou qui avait tenté d’incendier les locaux de la Radio Télé Zénith. Le magistrat Rony Colin l’avait appelé en justice pour répondre à leurs actes. Quelques jours après cette démarche, deux enfants du maire ont été échappés d’une tentative de kidnapping dans la commune où le véhicule l’emmenant à l’école a été volé. Nous serons à Croix-des-Bouquets lundi 10 février prochain pour apporter notre soutien au dirigeant du secteur démocratique et populaire. » A annoncé Me André Michel.

Le lundi 3 février dernier, Bob Anel était invité au tribunal de première instance de la Croix-des-Bouquets dans un dossier le liant au magistrat Rony Colin. Ce dernier s’était présenté et le commissaire du gouvernement et l’accusé ont été brillés par leurs absences.

Sous les ondes de la Radio Méga lundi 3 février à la suite de l’incident, le maire principal de la ville promet d’arrêter Adler Corrielus dit Bob Anel qu’il a assimilé à un chef de gang. Ce dernier a répondu pour se venter d’être « le maître de la commune de la Croix-des-Bouquets. ».

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More