Le sénateur Ronald Lareche demande à la majorité du sénat de destituer le président Carl Murat Cantave pour manque de leadership

 

Le sénat de la république est depuis quelques jours le théâtre des affrontements musclés entre les collègues sénateurs en raison du blocage par un groupe de quatre de la séance de présentation de l’énoncé de politique générale du premier ministre nommé Jean Michel Lapin.

Hier, le président du sénat de la république, l’élu du département de l’Artibonite Carl Murat Cantave a anticipé pour annoncer éventuellement la fermeture du grand corps pour une restructuration s’il parvient à essuyer un nouvel échec, qui serait automatiquement le troisième échec consécutif dans les négociations devant conduire à la réussite de l’assise parlementaire.

Pour rétorquer les affirmations du président de l’assemblée nationale, l’élu du Nord-Est, Ronald Larèche et également ancien président du sénat de la république a utilisé son compte Twitter ce mardi, pour critiquer sévèrement la sortie médiatique du sénateur Cantave qu’il juge dépassé par les événements. Il croit dure comme fer que l’actuel chef qui préside les séances au niveau du sénat n’a pas de leadership pour continuer à oeuvrer en tant que tel.

Par conséquent, dit-il, une majorité de 20 sénateurs doit destituer le plus vite que possible le sénateur Carl Murat Cantave ou dans le cas contraire qu’il remet sa démission.

RICHEMOND Johnson

LIRE AUSSI

PressLakay