L’économiste Fritz Alphonse Jean dénonce la passivité du gouvernement haïtien face à l’insécurité

Fritz Alphonse Jean

Dans une adresse à la nation, ce vendredi 24 mars 2023, l’économiste Fritz Alphonse Jean déplore la dégradation de la situation socio-économique du pays. Il dénonce la passivité du gouvernement qui, selon lui, n’a pas tenu ses promesses après environ 20 mois au commande de l’État. Parallèlement, l’ancien gouverneur de la Banque Centrale rejette toute tentative du PM Ariel Henry à organiser des élections frauduleuses en vue de maintenir son parti au pouvoir.

Fritz Alphonse Jean
Fritz Alphonse Jean

La situation désastreuse dans laquelle le pays se trouve actuellement ne laisse pas certains citoyens indifférents. Au contraire, ils mobilisent les médias pour faire entendre leur voix. Des gangs armés qui sévissent partout sur le territoire national favorisant ainsi le kidnapping, le banditisme ainsi que les violences perpétrées quotidiennement sur la population sous le regard impassible des autorités concernées. Tel est le tableau sombre du pays dépeint par l’économiste Fritz Alphonse Jean dans une adresse à la nation, ce vendredi.

En effet, l’ancien gouverneur de la Banque Centrale n’a pas raté l’occasion pour critiquer les membres du gouvernement qui, selon lui, ne viennent pas en aide à la population. Il indique que le manque de gouvernance est la cause de l’insécurité généralisée dans le pays.

Par ailleurs, l’économiste estime que la crise multidimensionnelle qui sévit en Haïti ne pourra pas être résolue tant que la confiance ne sera pas rétablie au sein de la population. Toutefois, le président désigné de l’Accord Montana plaide en faveur d’une unité entre tous les secteurs de la vie nationale afin de mettre en place une transition salutaire au commande de l’État.

LIRE AUSSI

PressLakay