“L’électricité en Haïti, une denrée de plus en plus rare” le syndicaliste Felix Pierre Michel apporte des précisions

"L'électricité en Haïti, une denrée de plus en plus rare" le syndicaliste Felix Pierre Michel apporte des précisions

Invité à l’émission Le Point sur la Radio Télé Métropole, ce lundi 13 mars 2023, le syndicaliste Felix Pierre Michel apporte des précisions sur la non alimentation en électricité de certains quartiers. D’après le syndicaliste, cette situation se présente à cause des problèmes liés à la production et la commercialisation du courant de l’Électricité d’Haïti (EDH).

"L'électricité en Haïti, une denrée de plus en plus rare" le syndicaliste Felix Pierre Michel apporte des précisions
EDH, une institution en panne de courant

Depuis plusieurs mois, l’électricité devient une denrée extrêmement rare dans les foyers en Haïti. Une situation qui ralentit davantage les activités commerciales au niveau de plusieurs quartiers de la région métropolitaine ainsi que les villes de province. Intervenant, ce matin, à l’émission Le Point sur la Radio Télévision Métropole, le syndicaliste Felix Pierre Michel apporte des explications à ce sujet.

“L’absence et le manque de l’électricité dans la région métropolitaine est causé par un problème au niveau de la production.” précise-t-il.

Ce problème, d’après le syndicaliste, survient au niveau du central Péligre qui se trouve dans le département du centre. Celui-ci n’est plus alimenté intégralement en raison de la période de sécheresse en cours. Ce qui fait qu’il n’est plus en mesure d’alimenter normalement les diverses zones qu’il desserve.

“Le fonctionnement normal du central Péligre est compromis par la sécheresse, car seule une turbine hydroélectrique est opérationnelle.Cette situation oblige les responsables de l’EDH à rationner la distribution de l’électricité.”

Par ailleurs, M. Michel souligne que plusieurs autres centrales servaient, dans le temps, à compenser le manque d’électricité au niveau de la zone métropolitaine notamment les centrales Vareux ainsi que d’autres comme Carrefour 1, 2 et 3 récemment construit sur le feu Président Jovenel Moïse. Cependant, ces derniers ne répondent pas à l’appel parce qu’ils fonctionnent “sous la forme”. Le syndicaliste met en avant le problème de la consommation en carburant.

” Le central Carrefour 3 consomme une quantité importante de carburant, ce qui empêche son fonctionnement optimal en raison d’une pénurie de ce produit indispensable.” a-t-il fait remarquer.

L’électricité devient davantage une denrée rarissime en Haïti et ce, à un point où certains se demandent s’il n’a pas fui définitivement le pays. Des institutions qui en dépendent notamment les centres hospitaliers sont bien obligés de s’en passer. Si jusque là les problèmes qui concernent la production de l’électricité ont été identifiés, rien n’indique qu’ils seront résolus pour permettre aux foyers de la capitale ainsi que ceux des villes de province d’être alimentés. Une crise qui s’ajoute sur de nombreuses autres dans le pays.

LIRE AUSSI

PressLakay