L’enseignement Supérieur en Haïti mérite d’être sauvé

0 14

« Nous avons constaté un ensemble de carences en matière de données sur l’enseignement supérieur en Haïti. Il y a eu des tentatives, mais l’État n’a jamais mené une investigation sérieuse sur l’enseignement supérieur. Le document qui sortira des assises va servir à l’État, qui pourra l’utiliser dans le cadre de l’élaboration de politiques sur l’enseignement supérieur, sur l’éducation de manière générale et le développement du pays en particulier. Pour le moment l’État n’est pas en mesure de dire combien combien de ressources qualifiées il y a dans les différentes régions du pays, dans le secteur de l’enseignement supérieur. Le document que nous allons produire constituera un instrument de planification stratégique pour les décideurs », c’est ce qu’a annoncé le président de la Corpuah, Dr Jean Robert Charles, dans le cadre d’une série d’échanges sur un ensemble d’obstacles enrayant l’évolution de l’enseignement supérieur haïtien.

Ces assises ont eu lieu dans plusieurs régions du pays notamment dans le grand Nord, le grand Sud et le département de l’Ouest où plusieurs représentants et acteurs d’institutions d’enseignement supérieur privées et publiques cherchent à proposer un plan de redressement pour engager le pays sur de nouvelles bases et structures en passant par une réforme au niveau de l’enseignement supérieur.

Apouyées par l’Union Européenne dans le cadre du programme Appui budgétaire à la consolidation de l’État haïtien, ces assises visent à revoir et le fonctionnement des institutions d’enseignement supérieur à plusieurs niveaux : administratif, managérial, organisationnel, académique et infrastructurel.

Il faut noter que des institutions comme le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP), l’Office national de partenariat en éducation (ONAPE) et des représentants du secteur privé des affaires ont pris part à ces assises en vue du redressement du secteur de l’enseignement supérieur en Haïti.

Newsletter
Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Newsletter

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More