L’équipe juridique de Trump répond à la sommation de destitution du Sénat

0 0
img 20200120 wa0060 1683138481 - PressLakay - Haïti
@Bloomberg

L’équipe juridique du président Donald Trump entrera mardi dans son procès au Sénat, affirmant qu’il n’aurait jamais dû être mis en accusation parce que sa conduite en Ukraine ne constitue pas une infraction pénale. Les premiers détails du contre-argument du président émergent d’un document que la Maison Blanche a envoyé à Capitol Hill samedi soir et dans des interviews télévisées de l’un de ses nouveaux conseillers juridiques. Les républicains du Sénat, qui serviront de jurés, adhèrent rapidement à sa nouvelle défense.

Trump a été mis en accusation par la Chambre le mois dernier le chef d’accusation d’abus de pouvoir et d’entrave au Congrès concernant son projet de faire pression sur l’Ukraine pour obtenir des faveurs politiques y compris l’annonce d’une enquête sur Joe Biden, un possible opposant aux élections de 2020.

Le professeur émérite de Harvard, Alan Dershowitz, qui vient de rejoindre la fiducie juridique de Trump, a déclaré dimanche qu’il emprunterait les arguments avancés par l’ancien juge de la Cour suprême Benjamin Curtis lors de la destitution du président Andrew Johnson en 1868.

Robinson Jerome

Twitter : @robinsonjerome

Gmail : jeromerobinson64@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More