Les autorités dominicaines ont expulsé 792 femmes enceintes vers Haïti de novembre 2021 à date, selon Diario Libre

0 88

La République dominicaine a expulsé 792 migrantes haïtiennes enceintes depuis qu’elle a commencé en novembre 2021 avec les expulsions de femmes enceintes. De plus, il a renvoyé en Haïti 433 familles avec des enfants de moins de 18 ans. C’est du moins ce que le média dominicain a fait savoir le mercredi 6 avril 2022.

Des femmes haïtiennes enceintes expulsées en République Dominicaine/ cp: internet

Diario Libre a demandé à la Direction générale des migrations (DGM) les données de ces expulsions avec 2017 comme année de départ. Cependant, la DGM a répondu que de cette période à octobre 2021 « il n’y a pas eu d’expulsions de familles entières ou de femmes enceintes ». Il explique dans un document que ces expulsions ont débuté en novembre 2021 et « sont maintenues à ce jour », rapporte le média dominicain.

Les déportations de migrantes haïtiennes enceintes ont commencé à un moment où la République dominicaine durcissait sa politique de migration en raison de violences en Haïti, comme l’avait annoncé le président dominicain Luis Abinader, au moment où il appelait la communauté internationale à agir en urgence sur la voisine de campagne, poursuit-il.

L’argument est que les services de maternité pour les Haïtiennes enceintes représentent également un coût économique élevé pour la République dominicaine. Les établissements de santé dominicains ont rapporté que les naissances, naturelles ou par césarienne, des femmes haïtiennes sont passées de 12,5% en 2018 à 30,5% en 2021, ajoute t-il.

Il rappelle que des organisations internationales, telles que l’Organisation des Nations Unies (ONU) et la Commission interaméricaine des droits de l’homme (CIDH), ont critiqué le pays pour la mesure prise. Le système des Nations Unies s’est inquiété de l’expulsion de femmes enceintes qui « recherchaient ou même recevaient déjà des soins dans des centres de santé et des hôpitaux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :