Les enfants en conflit avec la loi, la priorité de la Fondation Zanmi Timoun

0 2

Un projet lié à la réinsertion des mineurs victimes du système pénitentiaire dans les juridictions de Port-au-Prince, de Croix-des-Bouquets, de Mirebalais et de Saint-Marc a été lancé le mardi 4 février 2020 à l’hôtel Le Plaza par la Fondation Zanmi Timoun. 100 enfants bénéficieront d’une assistance juridique, 60 d’entre eux d’une formation professionnelle dans le cadre de ce programme supporté par le gouvernement canadien à travers Avocats Sans Frontières Canadien. 216 mineurs en conflit avec la loi, dont 9 filles, sont en détention préventive prolongée, 64 sont condamnés et 173 autres sont en attente de jugement d’après la CRERMICOL.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More