Les États-Unis ordonnent le décaissement d’une somme d’argent pour la MMS en Haïti

Les États-Unis ordonnent le décaissement d’une somme d’argent pour la MMS en Haïti

L’administration Biden a ordonné, vendredi 12 avril 2024, le décaissement de 60 millions de dollars de soutien au déploiement de la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité en Haïti. Cette décision survient après que le gouvernement haïtien démissionnaire a publié le décret portant création du Conseil Présidentiel de transition largement sollicité par les communautés internationale.

Quelques instants après l’officialisation de la structure politique appelée à prendre les rênes du pouvoir en Haïti, le gouvernement américain a ordonné le déblocage d’une aide de 60 millions de dollars. Selon les informations fournies par Miami Herald, cette forte somme d’argent servira à équiper et à former les policiers qui feront partie de la force multinationale qui sera déployée sur le territoire national sous le leadership du Kenya.

« Les États-Unis augmentent leur soutien aux forces de sécurité haïtiennes pour renforcer leurs capacités dans leur lutte contre les gangs armés » a déclaré le porte-parole du Département d’État américain, Matthew Miller.

Il faut noter que cette aide financière américaine répond aux promesses de l’administration Biden en ce qui a trait au financement de la MMS. Sur 300 millions de dollars promis par la Maison Blanche, seulement 70 millions sont décaissés à cause des obstacles rencontrés au Congrès.

Soixante millions seront engagées dans l’équipement et la formation des policiers qui feront partie de la force et les autres 10 millions, récemment décaissés, serviront à fournir armes, munitions et d’autres matériels à la Police Nationale d’Haïti et les Forces Armées d’Haïti (FAD’H) engagées dans lutte quotidiennement contre les bandes criminelles qui ont assiégé depuis plus d’un mois la capitale haïtienne.

LIRE AUSSI

PressLakay