Les États-Unis prêt à fournir un soutien financier au déploiement de la MMSS en Haïti

Les États-Unis prêt à fournir un soutien financier au déploiement de la MMSS en Haïti

Un accord a été trouvé, lundi 18 décembre 2023, entre les autorités américaines et le Kenya sur le concept de l’opération et le recours à la force de la MMSS. Les États-Unis ont donc promis une enveloppe de plusieurs millions de dollars à cette effet.

Alors que la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité est impatiemment attendue en Haïti pour venir supporter la PNH dans sa lutte contre le grand banditisme, les dernières lignes continuent à bouger. Si au Kenya des dispositions sont en train d’être prises pour que les 1000 policiers de ce pays d’Afrique de l’est soient déployés sur le sol haïtien, partout des accords sont en train d’être trouvés notamment pour financer le déploiement de cette force qui doit venir combattre les gangs armés criminels qui terrorisent quotidiennement la population haïtienne.

Lundi dernier, les États-Unis ont conclu un accord avec les autorités kenyanes en ce qui concerne le concept de l’opération et le recours à la force de la Mission de Soutien. C’est ce qu’a annoncé l’ambassadrice des États-Unis à l’ONU. Selon Linda Thomas Greenfield, le gouvernement américain va fournir un soutien financier au déploiement de la force multinationale. Ceci est estimé à 200 millions de dollars.

“En collaboration avec notre Congrès, nous avons l’intention de fournir jusqu’à 200 millions de dollars pour la mission, dont 100 millions de dollars du Département d’État et jusqu’à 100 millions de dollars de soutien en nature du ministère de la Défense.” a précisé la diplomate américaine tout en se disant reconnaissant que le Conseil de sécurité ait demandé la création d’un fonds d’affectation spéciale des Nations-Unies pour faciliter les contributions volontaires de la communauté internationale à la MMSS.

Parallèlement, Mme Greenfield a fait appel au reste de la communauté internationale, particulièrement le Groupe des États d’Amérique latine et des Caraïbes (GRULAC) à apporter davantage leurs soutiens au déploiement de la force multinationale appelée à aider la Police Nationale d’Haïti dans sa lutte contre les groupes armés criminels qui imposent leurs lois à divers endroits dans la région métropolitaine ainsi que dans d’autres villes de province.

Il faut souligner que lors d’une rencontre d’une délégation de la PNH avec les autorités policières Kényanes, la semaine écoulée, dans le pays d’Afrique de l’est, ces dernières avaient décidé qu’un premier contingent de 300 policiers seront déployés en Haïti dès février et ce, même si la plus haute instance judiciaire du pays n’a pas encore donné son feu vert à l’envoie des policiers kenyans sous le sol haïtien.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay